Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Un député expulsé du Parlement pour avoir critiqué Israël !

Député allemand, "il faut arrêter l'industrie de la shoah"

Holger Apfel, un parlementaire allemand, a appelé à arrêter "l'industrie de la shoah", et "à stopper la coopération avec l'Etat des escrocs juifs".

Holger Apfel, membre du parlement de la ville de Dresde, capitale de la Saxe (Allemagne), a appelé à arrêter la coopération avec ce qu'il a appelé "l'Etat des escrocs juifs", ainsi qu'avec "l'industrie prospère de la Shoah".

Le journal israélien "Yediot Ahronot" qui a relayé cette information, souligne que "ces propos n'ont pas été tenus à Téhéran, mais en Allemagne" par ce qu'il a qualifié "de chef de l'extrême-droite, et de néo-nazi".

Holger Apfel a provoqué une grande tempête au sein du parlement de la Saxe, lorsqu'il a mis à l'ordre du jour un sujet explosif, sous le titre "non à la coopération avec les Etats escrocs, et l'arrêt de la coopération entre la Saxe et Israël".

Les représentants de la majorité parlementaire ont essayé de changer le sujet de peur d'attenter à l'image de la Saxe, mais Holger Apfel a obstinément campé sur sa position. Lorsqu'on lui a demandé de conclure son intervention, il a continué à parler de l'Etat juif terroriste, et a refusé de descendre de la tribune. A la fin, il a été évacué du Parlement, et une décision a été prise de lui interdire les débats parlementaires jusqu'au mois de décembre.

Evoquant l'assaut sanglant contre la flottille de Gaza, il a affirmé que "l'attaque contre la flottille qui a fait au moins 10 morts, constitue une nouvelle forme de terrorisme international, pratiqué par Israël".

Il a encore déclaré que "depuis la création de cet Etat en 1948, et l'expulsion de millions de Palestiniens, l'effusion de sang continue dans l'histoire d'Israël".

Il a appelé à imposer des sanctions économiques à l'Etat hébreu, et à rompre les relations entre Berlin et Tel-Aviv. Ce n'est pas la première fois que le député Holger Apfel appelle la Saxe, et l'Allemagne dans son ensemble, à rompre leurs relations avec Israël.

Source