Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Une militante pro-palestinienne nommée ministre aux Pays-Bas

Sigrid Kaag, militante pro-palestinienne, a été nommée au poste de ministre le plus puissant du ministère néerlandais des Affaires étrangères. Elle est mariée à un haut responsable de l’OLP.
La nomination de Sigrid Kaag au poste de ministre de l’aide internationale sera officialisée dans les jours à venir, suite à la signature d’un accord de coalition entre le parti populaire pour la liberté et la démocratie et trois autres partenaires, dont son parti de gauche D66.
L’épouse d’Anis al-Qaq, vice-ministre de Yasser Arafat dans les années 1990 et ambassadeur de l’Autorité palestinienne en Suisse, a travaillé pour l’UNRWA.

En tant que ministre de l’aide, Mme Kaag ne sera pas directement responsable des relations extérieures de son pays, mais elle sera responsable de la mise en œuvre des projets d’aide en Cisjordanie occupée
Dans une interview de 1996, Kaag avait déclaré que Benjamin Netanyahu, qui avait été élu pour la première fois Premier ministre en Entité sioniste, ne représente pas les Israéliens en quête de paix.
“Ils ne sont absolument pas représentés par Netanyahou”, a déclaré Kaag.
Après que l’interviewer lui ait rappelé que Netanyahou avait été élu démocratiquement, elle a dit: «Oui, avec une très petite marge et seulement à cause de règles électorales spéciales.» Netanyahou a remporté le vote de 1996 de 1% sur Shimon Peres.

Kaag dénonçait également la colonisation sioniste dans les territoires palestiniens occupés.
Elle a également dit dans cette interview que le père de son mari a été poignardé en 1995 à Jérusalem occupée par un juif extrémiste portant un keffieh.
“La manière de Netanyahu est de faire entendre des phrases racistes et démagogiques sur le partenaire de paix palestinien, ses partenaires de paix arabes, qui sont mis à l’écart”, a ajouté Kaag.