Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Vaine tentative d’imitateurs des Pink Floyd de jouer … pour l’apartheid

Le UK Pink Floyd Experience, un « tribute band » spécialisé dans les reprises des succès du célèbre groupe fondé par Roger Waters, entendait se faire un peu d’argent en donnant des concerts en Israël.



Trois dates avaient été signées par l’agence de ce groupe, appelée Egoist Productions, pour des concerts en janvier prochain au pays de l’apartheid.

Mais dès qu’il a appris le projet, Roger Waters, l’une des figures les plus marquantes de la campagne BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) est monté au créneau, en termes très virulents, pour dénoncer le subterfuge.

« J’apprends avec atterrement que vous envisagez de vous produire les 4,5 et 6 janvier prochain à Tel Aviv, Haifa et Bersheva. Je vous prie de ne pas le faire. Chanter mes chansons devant des publics ségrégués en Israël, et contribuer ainsi au blanchiment culturel du gouvernement d’apartheid raciste de ce pays serait faire preuve d’une malignité inconcevable et d’un manque de respect », a écrit le chanteur sur sa page Facebook.

« Vous-êtes vous jamais donné la peine, d’écouter les œuvres que vous interprétez pour gagner votre vie ? Les gens auxquels vous proposez un divertissement sont des gens qui exécutent les enfants de leurs propres voisins, leur tirant dessus de sang froid quotidiennement. Alors, au nom de tout ce qui est humain, je vous prie d’entendre mon appel, et d’annuler votre projet. Maintenant ! », ajoute-t-il.

Message reçu : quelques heures après la publication de Waters, qui avait elle-même déclenché une vague de messages de sympathisants de la Palestine au groupe britannique, celui-ci annonçait l’annulation.

Egoist Productions (un nom qui ne s’invente pas) laissait toutefois entendre qu’il tentait de « contre-attaquer » pour maintenir malgré tout les concerts. Sans les artistes ?

CAPJPO-EuroPalestine

Rubriques: