Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

VIVRE SOUS OCCUPATION

Une journée ordinaire de fête en Palestine

Pour la première journée de la fête al-adha, du samedi 19 heures au dimanche 19 heures

UN martyr, 22 blessés, dont 7 enfants, et trois blessés en état grave, dont un enfant, 12 arrestations. 10 dunums de terre détruits, 23 maisons détruites, 11 voitures démolies, 6 magasins ou ateliers âbimés, un centre des forces de la sécurité nationale abîmé, 7 tirs de fusées, 13 tirs de mitrailleuses. Et ce dans toutes les régions de Cisjordanie et de Gaza.

Région d'al-Quds Les forces de l'occupation ont investi le village de Hazme, ainsi que plusieurs maisons du village, les fouillant et détruisant leur contenu. 6 personnes ont été arrêtées.

Région de Ramallah et Bireh Les forces d'occupation sont entrées dans le village de Silwad, en tirant sur les maisons des habitants, et ont détruit trois maisons, appartenant à Muayed Abdel Hakim Shukri, Faraj Isma'il Natour et Yasir Hassan, sans les autoriser à sortir les meubles et les affaires. Elles ont également investi les villages de Deir Ghassana et Kafr Ayn, occupant plusieurs maisons et les fouillant avant de jeter leur contenu. Les propriétaires des maisons sont Haytham Suhayl Hassan, Sa'id Abdel Hadi, Khaled Ahmad Wadi, et elles ont arrêté les deux frères Muhammad et Faraj Abdel Hafiz Ghayth. Elles ont également investi un centre de la sécurité nationale, l'ont fouillé avant de détruire son contenu.

Région de Naplouse Les forces d'occupation ont investi le camp de Balata, en tirant le feu sur le jeune Is¨ma'il al-Jammal, 21 ans, et le blessant avant de l'arrêter. Elles ont investi les maisons de plusieurs habitants en détruisant leur contenu, elles ont sorti les habitants des maisons. Elles ont arrêté au barrage du village Sarra Hassan Maarouf Asida (33 ans) et Nadir Tawfiq Shaqi (25 ans).

Région de Tulkarm Les forces de l'occupation ont investi le camp Nous Shams, et ont pénétré dans les maisons de Ahmad et Akl Zandiq, détruisant les contenus, elles ont arrêté Walid Zandiq. Une force spéciale de l'occupation ont investi la zone sud de la ville de Tulkarm, et ont attaqué la maison de Ziyad Tirawi, détruisant le contenu.

Région d'Ariha Le jeune Shadi Riyad Melhem (25 ans) est tombé martyr, et 16 personnes ont été blessées, parmi elles : Iyad Jalayta (19 ans), Ibrahim Salah Jalayta (36 ans), Yassin Umar Sulayman (22 ans), Ibrahim Ahmad Issa Jalayta (19 ans), Alaa Muhammad Awajina (20 ans), lorsque les forces de l'occupation ont pénétré la ville en tirant sur les habitants. Elles ont interdit aux ambulances d'apporter du secours et de les emmener à l'hôpital, et elles ont décrété un couvre-feu. Les forces d'occupation ont investi plusieurs maisons, les fouillant et détruisant le contenu, elles ont arrêté plusieurs personnes, parmi elles : Iyad Shakir Balo, Ibrahim Jalayta qui ont été frappés, et Shakir Balo a été blessé. Dans le quartier Hay al-arab, six maisons ont été dynamitées, elles appartenaient à la famille Jalayta, dont Saled et Muhammad Issa Jalayta, Mustafa Hassan Jalayta, sans laisser aux familles le temps de sortir les contenus.

Région de Khan Younis Les forces de l'occupation sont entrées dans la région Matahin, au sud, et ont passé au bulldozer plusieurs dunums appartenant à la famille Fara.

Région de Rafah Les forces de l'occupation ont tiré des rafales de mitraillettes en direction des maisons dans le quartier Tall al-Sultan, causant des dégâts importants, et elles ont fermé le portail de Mawasy, interdisant aux habitants de retourner chez eux.

Post-Scriptum : Pendant ce temps, en France, on veux interdire que les informations sur la situation en Palestine ne soient connues. Ce qui le dérange et dérange tous ces esprits mal dégrossis, ce n'est pas la situation sur le terrain, mais le fait d'être au courant. Ce qui le dérange, ce n'est pas ce qui se passe, mais que cela soit montré.