Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Al-Qods : une famille palestinienne de 11 personnes mise à la rue pour que des colons israéliens s’emparent de leur maison

Des colons israéliens ont pris possession d’un logement palestinien ce midi à Silwan après que des agents de l’occupation israélienne eurent forcé les habitants palestiniens à quitter les lieux en tirant des coups de feu.

Les forces israéliennes d’occupation ont vidé le logement avant de le remettre à l’organisation de colons Ateret Cohanim.

Le bien se trouve dans un immeuble de cinq étages situé dans le quartier Batn Al-Hawa de Silwan, au sud de la mosquée Al-Aqsa, le reste de l’immeuble est occupé par des colons depuis 2015.

Le « laboratoire » Gaza booste les profits de l’industrie de guerre d’Israël

Ayant exploré le vaste régime de surveillance le long de la frontière Etats-Unis—Mexique et trouvé des systèmes israéliens installés à chaque tournant, l’écrivain Todd Miller et moi-même étions poussés à investiguer Israël en tant que plus grande industrie de sécurité intérieure du monde.

Mon grand père Nelson Mandela a combattu l’apartheid. Je vois un parallèle avec Israël

Ohad Naharin et le ballet israélien Batsheva : rétablir quelques vérités

e nombreux articles de la presse nationale ont donné la parole à Ohad Naharin, le directeur du ballet israélien Batsheva, à l’occasion de sa tournée dans le cadre de la « saison croisée France-Israël ».

Cette saison est contestée par la Campagne BDS France comme par de nombreux artistes français qui dénoncent une opération de blanchiment du régime israélien par la culture. Ces articles tendent tous à présenter Ohad Naharin comme un opposant au régime israélien victime à tort du boycott culturel, ce qui est très discutable au vu des faits.

Israël n’a que faire de l’Histoire, de la morale et du droit

Un prétendu « droit » d’exister n’est en rien essentiel à l’existence d’États, encore moins d’États colonisateurs établis au milieu des ruines des vrais droits d’un autre peuple.

Les États existent parce qu’ils ont des armées fortes et parce que leurs ennemis sont trop faibles pour les détruire, parce qu’ils entretiennent de bonnes relations avec leurs voisins proches et lointains dont ils ont gagné le respect et parce qu’ils ont le consentement du peuple qu’ils gouvernent.

L’état civil des Palestiniens : contrôle, domination, séparation

Choisir de s’intéresser à l’état civil pour aborder la question palestinienne peut paraître surprenant. L’étude des procédures définies pour l’établissement des registres de populations ainsi que la nature des différentes administrations impliquées est certes un exercice aride, il est aussi passionnant.

Contre la détention et la torture des enfants palestiniens : Agissons !

S’il vous plait, pouvez-vous signer et faire signer cette pétition concernant la torture des enfants palestiniens ? Celle-ci nous aidera à interpeller le gouvernement et les ONG concernées.

http://stoptortureenfantspalestiniens.wesign.it/

NON A LA TORTURE DES ENFANTS PALESTINIENS !

PAS DE COMPLICITE AVEC LEURS TORTIONNAIRES !

En moyenne, Israël assassine un Palestinien chaque jour

Euro-Med a déclaré dans un communiqué: « Le Moniteur euro-méditerranéen des droits de l’homme appelle la communauté internationale à exercer de sérieuses pressions pour qu’Israël cesse de prendre pour cibles les manifestants palestiniens dans la bande de Gaza et pour protéger leur droit de réunion pacifique ».

Le désespoir domine dans les territoires palestiniens occupés

Aujourd’hui, près de cinq millions de Palestiniens qui vivent en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza assiégée tentent de survivre au jour le jour, sans espoir, ni projets d’avenir.

Donner au droit au retour des Palestiniens sa dimension politique est impératif

Cette reconnaissance, selon le rapport, est « une condition nécessaire pour une paix viable et durable ». Le Comité a également recommandé que « les réfugiés palestiniens soient traités comme des ressortissants dépossédés d’un pays – la Palestine – plutôt que comme des réfugiés apatrides « . Elle réfute l’idée selon laquelle la colonisation est qualifiée de « conflit », déclarant : « Il ne s’agit pas d’un conflit entre deux parties se disputant un territoire. Il s’agit d’un état qui occupe, colonise et annexe le territoire d’un autre état. »

Pages

S'abonner à Enfants de Palestine RSS