Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Un Palestinien est tué, et un Juif est accusé. Qui est coupable ? La balle !

En quittant la petite salle d’audience, le coupable a eu soin de toucher la mezuzah fixée sur le côté de la porte. II venait d’avouer qu’il avait blessé quelqu’un avec circonstances aggravantes et causé sa mort par négligence. Dimanche, au cours de l’audience mettant un point final à une procédure qui s’est étirée sur deux ans et demi, une jeune femme avait tendrement, à plusieurs reprises, caressé le dos du tueur par négligence.

Le Hamas va au Caire

Une délégation du Hamas a récemment effectué une visite officielle en Egypte, ce qui, de nos jours, est une nouvelle en soi. Au Caire, la délégation a également rencontré l’ancien chef de guerre du Fatah Muhammad Dahlan, ce qui est une nouvelle encore plus importante.

La plus grosse société de transport public israélienne perd un contrat de 190 millions d’euros avec les Pays-Bas, suite à la campagne BDS locale

Le mois dernier, Egged Bus Systems (EBS), une filiale d’Egged Israel Transport Cooperative Society, le plus gros opérateur de transport public d’Israël, a loupé une proposition de contrat de gestion de dix ans portant sur le transports publics de la province de Hollande-Septentrionale, aux Pays-Bas. Ce contrat était estimé à 19,1 millions d’euros par an, pour une valeur totale de 190,1 millions d’euros.

Israël accentue son soutien à Daech

C’est d’abord un rapport entériné par le secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, en date du 8 juin 2017, qui rend compte de l’accroissement du soutien israélien aux groupes combattant les forces du gouvernement syrien et de ses alliés (Hezbollah libanais, conseillers iraniens), principalement dans la région du Golan.

Le Festival Ciné-Palestine 2017 : une 3ème édition couronnée de succès.

Avec une fréquentation record qui dépasse les 2 700 festivaliers, le FCP, qui a eu lieu du 2 au 11 juin 2017, a renforcé son statut de rendez-vous incontournable de l’agenda culturel parisien.

À Paris et en Seine Saint-Denis, le FCP est devenu le forum privilégié pour la promotion et la diffusion du cinéma palestinien.

Quelques chiffres sur cette brillante édition :

Cette année encore, le FCP a su relever le défi de mettre en lumière la diversité, la vitalité et la qualité du cinéma palestinien.

Pourquoi les Israéliens doivent perturber l’occupation

Il est devenu normal de voir des Palestiniens se faire assassiner, même des enfants. Les visages de jeunes Palestiniens apparaissent quotidiennement sur les réseaux sociaux, ceux de garçons et filles, sur lesquelles des soldats ont tiré, faussement accusés d’avoir tenté de poignarder un soldat.

Il est devenu normal de voir des soldats israéliens lancer de l’eau puante et des gaz lacrymogènes, des tireurs d’élite tirer à balles réelles sur des manifestants non armés qui réclament la terre qui fut la leur et la liberté qu’ils n’ont jamais eue.

En Palestine, vos opinions peuvent vous conduire en prison

Le 7 juin à 2 heures du matin, Taher al-Shamali s’est connecté et a posté : « J’ai décidé de supprimer mon compte Facebook. Portez-vous tous bien. »

Peu de temps après, le journaliste palestinien a été arrêté par le Service palestinien de sécurité préventive à son domicile à Kafr Aqab, près de Ramallah. Son crime, affirment ses avocats et des groupes de défense des droits de l’homme, est d’avoir critiqué l’Autorité palestinienne.

Israël en guerre ouverte contre les Nations Unies

À la suite de son discours dans lequel elle a ridiculisé et menacé les États membres de l’ONU à Genève, elle s’est rendue en Israël pour souligner davantage l’insistance de son pays à contester la communauté internationale pour le plus grand bien d’Israël.

Un ‘Code de Déontologie’ israélien pour étouffer officiellement la Liberté Académique – les Palestiniens exhortent à intensifier le BDS

Le ministre israélien d’extrême droite, pro-colons, de l’Education Naftali Bennett défend un nouveau « code de déontologie » qui interdirait aux professeurs d’université israéliens d’exprimer leurs « opinions politiques ».

La seule question qui reste à Gaza : mourir par massacre ou par manque d’électricité ?

Comme partout ailleurs dans le monde, l’électricité à Gaza donne accès à l’eau potable et aux soins médicaux. Avec elle, nous pouvons mettre les aliments au réfrigérateur en été, avoir de la chaleur en hiver et être relié les uns aux autres et au monde extérieur. Cela peut sembler très anodin – l’électricité a été coupée à Gaza – mais c’est une condamnation à mort pour les près de 2 millions de Palestiniens qui vivent comme moi dans la bande sous blocus israélien.

Pages

S'abonner à Enfants de Palestine RSS