Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Pourquoi les Israéliens doivent perturber l’occupation

Il est devenu normal de voir des Palestiniens se faire assassiner, même des enfants. Les visages de jeunes Palestiniens apparaissent quotidiennement sur les réseaux sociaux, ceux de garçons et filles, sur lesquelles des soldats ont tiré, faussement accusés d’avoir tenté de poignarder un soldat.

Il est devenu normal de voir des soldats israéliens lancer de l’eau puante et des gaz lacrymogènes, des tireurs d’élite tirer à balles réelles sur des manifestants non armés qui réclament la terre qui fut la leur et la liberté qu’ils n’ont jamais eue.

En Palestine, vos opinions peuvent vous conduire en prison

Le 7 juin à 2 heures du matin, Taher al-Shamali s’est connecté et a posté : « J’ai décidé de supprimer mon compte Facebook. Portez-vous tous bien. »

Peu de temps après, le journaliste palestinien a été arrêté par le Service palestinien de sécurité préventive à son domicile à Kafr Aqab, près de Ramallah. Son crime, affirment ses avocats et des groupes de défense des droits de l’homme, est d’avoir critiqué l’Autorité palestinienne.

Israël en guerre ouverte contre les Nations Unies

À la suite de son discours dans lequel elle a ridiculisé et menacé les États membres de l’ONU à Genève, elle s’est rendue en Israël pour souligner davantage l’insistance de son pays à contester la communauté internationale pour le plus grand bien d’Israël.

Un ‘Code de Déontologie’ israélien pour étouffer officiellement la Liberté Académique – les Palestiniens exhortent à intensifier le BDS

Le ministre israélien d’extrême droite, pro-colons, de l’Education Naftali Bennett défend un nouveau « code de déontologie » qui interdirait aux professeurs d’université israéliens d’exprimer leurs « opinions politiques ».

La seule question qui reste à Gaza : mourir par massacre ou par manque d’électricité ?

Comme partout ailleurs dans le monde, l’électricité à Gaza donne accès à l’eau potable et aux soins médicaux. Avec elle, nous pouvons mettre les aliments au réfrigérateur en été, avoir de la chaleur en hiver et être relié les uns aux autres et au monde extérieur. Cela peut sembler très anodin – l’électricité a été coupée à Gaza – mais c’est une condamnation à mort pour les près de 2 millions de Palestiniens qui vivent comme moi dans la bande sous blocus israélien.

Censure de 11 sites Internet d’opposition

Des officiels de l’Autorité palestinienne (AP) ont osé prétendre que les sites ne sont pas fermés en raison de leurs affiliations politiques.

Al Jazeera a signalé que les sites ont été fermés suite à une directive du procureur de l’AP, Ahmed Barak.

Tous les sites Web ciblés sont basés en dehors de la Cisjordanie, a déclaré Al Jazeera, citant une source anonyme qui a parlé à l’agence de presse turque Anadolu jeudi.

Les coupures d’électricité à Gaza : « C’est pire que jamais »

Les coupures de courant sont un problème permanent dans la Bande de Gaza assiégée depuis une dizaine d’année, mais cette semaine, la situation s’est encore aggravée. Dimanche dernier, Israël a accepté la demande de l’Autorité palestinienne (AP) de réduire de 40 pour cent l’électricité de Gaza, en accord avec la décision du président de l’AP Mahmoud Abbas de réduire le montant que prend en charge l’AP pour la fourniture d’électricité de Gaza.

Les Chrétiens de Palestine appellent à amplifier la campagne de boycott contre Israel

"En réponse à la guerre menée par Israel contre la campagne BDS, nous vous appelons à intensifier cette dernière" écrivent les Chrétiens de Palestine au Conseil Mondial des Eglises et au Mouvement Ecuménique.

Si la France avait une zone C...

Une insoutenable européanisation du chantage à l’antisémitisme

Le Parlement européen a voté à une très large majorité, le jeudi 1er juin, une nouvelle résolution sur l’antisémitisme. Il va sans dire que nous déplorons, une fois encore, la singularisation de l’antisémitisme vis-à-vis des autres formes de racisme. D’elles pas un mot, alors que, par exemple, l’islamophobie sévit partout en Europe et que la rromophobie tue. Mais il y a plus grave. A y regarder de plus près, ce n’est pas tant d’antisémitisme que de limitation de la liberté de parole et de criminalisation de la critique d’Israël qu’il s’agit.

 

Pages

S'abonner à Enfants de Palestine RSS