Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Israël envoie ses commandos de tueurs contre la diaspora palestinienne

Fadi al-Batsh, un universitaire palestinien de 35 ans et membre du Hamas, a été assassiné par des assaillants inconnus samedi dans un quartier résidentiel de Kuala Lumpur, et le père de Fadi al-Batsh accuse l’agence d’espionnage israélienne d’ « assassinat » après les tirs mortels dans la capitale malaisienne.

Ce scientifique palestinien a été abattu par deux assaillants alors qu’il se rendait à une mosquée pour la prière de l’aube, selon la police locale.

Israël hanté par la Nakba

Ce mois de mai débutent les célébrations du 70e anniversaire de la création de l’État d’Israël. C’est l’occasion pour le peuple palestinien de rappeler la catastrophe vécue en 1948 et de revendiquer le droit au retour des réfugiés, prévu par les résolutions des Nations unies. Les manifestants qui, à Gaza, affrontent les balles des soldats israéliens s’inscrivent dans cette exigence de justice. par Thomas Vescovi

Un pays d’exception

C’est le seul pays qui n’a pas délimité ses frontières.
L’un des rares à définir la citoyenneté selon des critères religieux.
Le seul qui accueille des immigrants comme ses citoyens à part entière d’après leur appartenance religieuse, dûment vérifiée par leur généalogie.
Il est le premier bénéficiaire, en classement par tête d’habitant, des largesses, aides et subventions financières et militaires des Usa.
Il est celui qui a bafoué le plus de résolutions de l’ONU.

Pavillon de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes

Mon agression à Tel-Aviv Pasqual Boniface

Invité par l’Institut français de Jérusalem pour donner une série de conférences, l’annonce de ma venue a vite suscité de véhémentes protestations. Comment osait-il inviter un antisémite animé par la haine d’Israël dans ce pays ?

Plusieurs sources m’ont mis en garde. Deux solutions étaient évoquées : le refus des autorités de me laisser rentrer ou un comité d’accueil musclé. Résolu à ne pas céder au chantage, je m’y rendais comme prévu.

Une aide humanitaire au détriment des droits des réfugiés palestiniens ?

L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) fait face à un déficit financier de 300 millions de dollars qui, selon Adnan Abu Hasna, le porte-parole de l’organisation à Gaza, pourrait compromettre les services aux réfugiés palestiniens. Israël et les États-Unis ont exercé d’incessantes pressions pour discréditer l’agence et l’obliger à fermer.

Gaza, de la Marche du retour à l'Etat unique

Avec les manifestations pacifiques le long de la frontière qui sépare Gaza d’Israël, les Palestiniens sont en passe de réussir une couteuse mais efficace campagne de communication. Alors qu’Israël réagit de manière disproportionnée et fait usage d’armes prohibées, se précise l’objectif à long terme d’un Etat unique et démocratique sur l’ensemble de la Palestine.

Liban, 1992

Dominique Vidal répond à la centaine de personalités signataires de l'appel contre le “nouvel antisémitisme”

APPEL À LA RAISON  Contre l’antisémitisme, avec détermination et sang froid
 
Je partage avec les signataires du Manifeste des 300 une seule conviction : la lutte contre l’antisémitisme constitue un impératif moral et politique majeur, dans une société encore rongée par toutes les formes de racisme. Il en va de l’avenir de la démocratie et donc de la République. Mais je ne suis d’accord, ni avec leur analyse du phénomène, ni avec leur démarche pour le combattre.

Le «Grand Jérusalem» de Netanyahou est prêt PAR RENÉ BACKMANN

L’adoption de la loi qui créerait le « Grand Jérusalem » en annexant les colonies périphériques de la Ville sainte a été retardée fin octobre 2017, mais pas abandonnée. Plusieurs initiatives et décisions politiques récentes montrent que Benjamin Netanyahou n’a pas renoncé à ce projet qui couperait la Cisjordanie en deux et confisquerait près de 200 km²
de son territoire.

La grande marche du retour et la bataille médiatique

Avant même que la « grande marche du retour » ne soit déclenchée le 30 mars, à l’occasion de la Journée de la terre, l’occupant sioniste a lancé sa grande machine médiatique, relayée par les médias internationaux : elle serait organisée par le mouvement Hamas, les manifestants seraient des combattants, et son but serait de masquer les « déboires » du mouvement de la résistance.

Pages

S'abonner à Enfants de Palestine RSS