Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Liste des 2133 Palestiniens, tués et identifiés depuis le 8 juillet 2014

Nous nous rendons compte que le nombre de Palestiniens tués est encore plus élevé que cela. Le ministère de la Santé a déclaré qu’un total de 2133 Palestiniens ont été tués(dont au moins 577 enfants, 263 femmes et 102 seniors), et au moins11100 blessés, dont 3374 enfants, 2288 femmes et 410 personnes âgées

Nous sommes toujours en attente de confirmation d’un grand nombre de noms.
Les photos des victimes iront sur la page :http://www.beyondthenumber.org/

Pogrom à Gaza : Netanyahou a ouvert la boite de Pandore

La campagne israélienne de bombardements à Gaza a mis le Hamas au premier plan de la cause palestinienne, créant par le fait une nouvelle réalité qui va poser des problèmes à Israël.

Si Benyamin Netanyahou n’avait pas décidé de prendre comme prétexte le meurtre des trois colons pour lancer un pogrom contre le Hamas en Cisjordanie et ensuite attaquer Gaza, le statu quo qui était éminemment favorable à Israël tiendrait toujours.

Gaza nous remet en mémoire le péché originel du sionisme

Le matin de Lailat al-Qadr (Nuit du Destin), le nombre de morts à Gaza approchait les 1000. Al-Qadr est la nuit précédant le dernier vendredi du mois béni du Ramadan, qui selon la croyance est celle où le Coran a été révélé au prophète Mohammed.

Pardon, mais Israël n’a aucun droit d’exister

Article paru dans Al-Akhbar en anglais le 17.05.2012, traduit par VD pour Le Grand Soir. On peut suivre l'auteur sur Twitter : @snarwani

Dix choses qui ont changé pour toujours à Gaza

A Gaza a tout changé. Il ne faudrait plus que la criminalité et le fascisme israéliens fassent l’objet de débats médiatiques enflammés : il faut les traiter comme un fait incontestable. Dès lors, notre langage, comme notre perception, doivent changer également pour s’adapter à cette réalité incontestable.

Le tribunal de La Haye sous pression de l'Occident n'ouvrira pas d'enquête

La Cour Pénale Internationale a constamment évité l'ouverture d'une enquête sur les crimes de guerre présumés dans la bande de Gaza comme résultat des pressions américaines et occidentales, affirment des anciens fonctionnaires de la cour et des avocats.

Expulsé, ghettoïsé et tué par Israël : histoire de mon cousin à Gaza

Aujourd’hui, l’armée israélienne attaque les même personnes (et leur descendants) que les premiers sionistes (et leur milices terroristes) avaient expulsées vers le ghetto de Gaza, il y a 66 ans.

Ce que le monde construit, Israël le bombarde

Les Nations Unies et les pays qui financent les projets de reconstruction dans les territoires palestiniens dépendants de l’assistance craignent que tout nouvel investissement à Gaza sous blocus pourrait se révéler vain si les causes sous-jacentes du conflit ne sont pas abordées.
Gaza Ville – Les donateurs internationaux sont réservés quant à un nouveau financement de l’effort de reconstruction à Gaza, avec une Union Européenne divisée sur la pression à exercer sur Israël pour parvenir à une solution durable de la question palestinienne.

Gaza résiste, existe et persiste !

Un nouveau et ignoble génocide, en plein été, à Gaza,
Contre ces civils qui subissent un blocus inhumain,
Qui supportent l’insupportable et l’inqualifiable
Et qui, dans leur cage, versent des larmes de sang,
Un nouveau crime inimaginable, un vrai massacre,
Un massacre abominable
Perpétré par les ennemis de l’humanité,
Par des bourreaux barbares remplis de haine et d’arrogance,
Des bourreaux qui sèment la terreur et imposent l’horreur,
Des bourreaux qui tuent  nos enfants, détruisent nos maisons,
Qui possèdent tout,

Feu vert de la Cour Pénale Internationale et de Mahmoud Abbas pour continuer les crimes de guerre à Gaza.

Le 14 aout 2014, Mme la procureure de la Cour Pénale Internationale (ICC) a rendu sa réponse à Mr Saleem Al Saqqa ministre de la justice palestinien qui avait déposé le 25 juillet 2014 une plainte pour les crimes de guerre commis à Gaza (assortie, comme c’est la règle, d’une déclaration de compétence, c’est-à-dire d’un engagement du plaignant à coopérer pleinement à l’instruction).

Pages

S'abonner à Enfants de Palestine RSS