Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Sur les Document français : Ma'ale Adumim fait la partie de la 'Palestine Occupée'

Un résident de 21 ans de Ma'ale Adumim qui a aussi la citoyenneté française a été surpris de trouver "Territoire palestinien Occupé" imprimé sous l'état de résidence sur son passeport français temporaire récemment.

L’Etat sioniste : un apartheid teinté de nettoyage ethnique

C’est au cours de la conférence internationale sur « l’apartheid israélien » que le penseur arabe palestinien, Mounir Shafiq, a prononcé le discours suivant, le 27 novembre 2011, à Beyrouth.

Chers Frères, chères sœurs,

L’Islande reconnait l’Etat de Palestine

Le parlement islandais a voté une résolution faisant de ce pays le premier en Europe de l’ouest à accepter la Palestine comme un état indépendant.

L’Islande est devenue le premier pays d’Europe de l’Ouest à reconnaître la Palestine comme un Etat indépendant.

Gaza vue par ses enfants

Dessins d’enfants de GAZA

ou comment les enfants de Gaza expriment leurs émotions par le dessin. (Dessins censurés aux États-Unis).

Les « présents–absents » ou les déplacés internes : à la recherche d’une protection internationale

L’État sioniste les considère présents et absents à la fois, présents dans le pays mais absents quant à leurs droits de revenir à leurs terres et de récupérer leurs propriétés et leurs biens, confisqués par l’État colonial. Ce sont les réfugiés ou les déplacés internes, ces Palestiniens qui sont à la fois réfugiés et qui vivent dans leur pays, où a été construite la colonie sioniste, Israël.

Pourquoi les Nations Unies n’imposent-elles pas de sanctions à Israël ?

Le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) est en croissance constante.
Sur le front du boycott, Natacha Atlas, qui a remporté en 2007 le BBC Music award pour son mélange de styles arabe et occidental, a annulé un concert prévu en Israël : « J’avais pensé que me produire en Israël aurait été l’occasion unique d’encourager et de soutenir l’opposition de mes fans aux actions et aux politiques du gouvernement actuel, mais après de longues délibérations , je vois maintenant qu’il serait plus efficace d’annoncer que je n’irai pas en Israël jusqu’à ce que l’apartheid systémique est aboli une fois pour toutes. "

Tribunal Russel ? Non merci

Alors qu' « apartheid » est aussi inadapté pour le cas palestinien que « colonies », la position de départ de ce tribunal est indécente et le décrédibilise presque totalement. Quelles que soit le degré varié, sinon variable, de bonne volonté et l'honorabilité de ses membres (1).
Contraire à l'article 12 de sa propre charte, la « recommandation » 181 (II) de l'ONU du 29 novembre 1947, avec son vote truqué –en fait moins de 24 voix « libres » sur 56 possibles- est juridiquement nulle et non avenue (2). Il suffit de relire les interventions du juriste palestinien chrétien Henry Cattan (1906-1992) -qui s'était formé en France et en Angleterre-, principal porte-parole des États arabes (3), pour ne pas pouvoir faire autrement que de le reconnaître, si l'on est honnête.

Terrorisme israélien en Méditerranée : une longue histoire...

Les autorités israéliennes tiennent pour avéré que la juridiction de leur Etat s’étend bien au-delà de ses frontières. Depuis le milieu des années 70, des dizaines de personnes ont été arrêtées par les forces militaires israéliennes, soit au Liban, soit en mer. Certaines ont été traduites devant des tribunaux et condamnées ; parmi elles, des militants politiques venus de différents pays pour aider et défendre les Palestiniens qui vivent dans les camps de réfugiés du Liban.

La dissolution de l'Autorité palestinienne à nouveau à l'ordre du jour

Au fil des ans, les appels à dissoudre l'Autorité palestinienne (AP), dont la légitimité et la souveraineté peuvent être révoquées à tout moment par l'Etat israélien, se font de plus en plus nombreux. Cet arrangement dédouane Israël de la responsabilité de la gestion de la vie quotidienne et du bien-être des Palestiniens. Les appels à la dissolution de l'AP ont repris après les initiatives pour obtenir une pleine reconnaissance d'un Etat palestinien à l'ONU. Les menaces de prendre une telle mesure radicale de dissolution viennent notamment du cœur même de l'AP. C'est nul autre que le président de l'AP Mahmoud Abbas qui a dit récemment, "Il n'y nul besoin d'une autorité qui ne possède pas une réelle autorité sur son territoire."

De Balfour à Obama : La pensée coloniale sur la Palestine

Les nations qui doivent leur existence à la dépossession, l'emprisonnement et le massacre de la population indigène ont deux problèmes avec l'histoire : 1. Leur laideur rend difficile leur glorification, 2. Leur essoufflement met en évidence la fragilité de toute revendication à "c'est notre terre". Paul Woodward, "American and Israeli Exceptionalism" (WarInContext.org)

Pages

S'abonner à Enfants de Palestine RSS