Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Les pourparlers de paix s’embourbent mais les intentions d’Israël sont de plus en plus limpides

La semaine passée, Washington a connu une folle bousculade pour tenter d’empêcher ce qui semble inévitable : l’implosion des pourparlers de paix au Moyen-Orient. Dans un ultime effort pour dissuader Israël de renier sa promesse de libérer un dernier lot de prisonniers palestiniens, les Etats-Unis ont joué le plus gros atout qu’ils gardaient en réserve : la libération de l’espion israélien Jonathan Pollard.

Une vie tragique qui reflète l’histoire de la Palestine

Mouhammad est un réfugié de la seconde génération qui a un passé tragique de déplacements forcés et d’aliénation.
Il est né et a grandi en Irak dans une famille palestinienne chassée de son village d’Aqir en Palestine historique.
Le 4 mai 1948, Aqir a été envahi par une milice sioniste qui a tué et kidnappé ses habitants et détruit leurs maisons. La plus grande partie des villageois se sont enfuis et ceux qui sont restés ont été chassés quelques semaines après.

On ne badine pas avec l’amour à Gaza

Dans la bande de Gaza, « les F16, on a l’habitude, mais un baiser »... L’écrivain Mohamed Kacimi a animé des ateliers de théâtre avec des étudiants palestiniens. Amour, religion et drones : il raconte.
Cette année, j’ai appris que le département de français de l’université Al Aqsa, dans la bande de Gaza,était le seul département mixte du territoire, et qu’on venait d’y ouvrir un nouvel Institut français.

Derrière la dispute entre Mohammed Dahlan et Mahmoud Abbas

Ces dernières semaines, il y a eu des échanges de plus en plus durs entre le président de l’Autorité palestinienne et de l’OLP Mahmoud Abbas et le leader expulsé du Fatah, Mohammed Dahlan, qui prépare un retour et la prise de contrôle du mouvement palestinien. Ramry Baroud examine l’arrière-plan de la dispute.

    Abbas, à gauche, et Dahlan, à droite, plus menteurs et voleurs l’un que l’autre
 

Soutenir la lutte des prisonniers détenus dans les geôles sionistes Avril 2014 : N°4

« Notre liberté, nous l’arracherons »

Le développement de la résistance populaire dans la bande de Gaza

Depuis le début de l’année 2014, des jeunes palestiniens de Gaza, ont pris l’initiative de manifester pacifiquement, notamment dans la zone tampon de sécurité imposée depuis 2005 de façon illégale par l’armée israélienne au nord de la bande de Gaza.
L’initiative de ces jeunes qui ne reçoit aucun soutien des partis politiques ou des factions, a un seul mot d’ordre : être présents dans ces zones qui se trouvent dans des territoires appartenant aux Palestiniens en brandissant des drapeaux et sans aucune provocation.

Un enfant palestinien décrit la torture et les mauvais traitements infligés lors de son arrestation (vidéo)

Rashid Al-Rashq, un jeune palestinien de 14 ans, a révélé que les forces israéliennes l'ont torturé et maltraité après qu'il ait été emprisonné pendant 2 mois sur l'accusation de soi-disant jets de pierres. Al Rashq, qui habite la vieille ville de Jérusalem, a dit à l'agende de presse Quds que la police israélienne l'a arrêté dans la vieille ville et l'a emmené au quartier général de la police de Qishleh, près de la Porte de Jaffa, pour l'interroger sans la présence de son père.

Un enfant palestinien décrit la torture et les mauvais traitements infligés lors de son arrestation (vidéo)

Rashid Al-Rashq, un jeune palestinien de 14 ans, a révélé que les forces israéliennes l'ont torturé et maltraité après qu'il ait été emprisonné pendant 2 mois sur l'accusation de soi-disant jets de pierres. Al Rashq, qui habite la vieille ville de Jérusalem, a dit à l'agende de presse Quds que la police israélienne l'a arrêté dans la vieille ville et l'a emmené au quartier général de la police de Qishleh, près de la Porte de Jaffa, pour l'interroger sans la présence de son père.

Une semaine à Gaza, du 20 au 26 Mars 2014

Vendredi 21 Mars 2014

Fermeture des tunnels entre Gaza et l’Égypte

Bien sûr, pleurer sur le sort de Gaza, hurler même ne sert plus à rien. Le nom Gaza est devenu l’un de ces trous noirs dont les spécialistes du big-bang tentent de déchiffrer la nature.
Avec des amis médecins, depuis plus de dix ans, nous nous rendons en Palestine et à Gaza pour y pratiquer la chirurgie et l’enseignement. Et le niveau médical atteint aujourd’hui par nos confrères de Gaza est remarquable.
Hormis les moyens ils n’ont rien, par la qualité des gestes accomplis, à envier aux hôpitaux occidentaux.

Pages

S'abonner à Enfants de Palestine RSS