Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Israël est-il vraiment un état d'apartheid ? OUI !

Un groupe de chercheurs, sous la direction de la sud-africaine Virginia Tilley, a publié en 2009 un rapport sur l'occupation, le colonialisme et l'apartheid en
israel.

1947, Le Partage et l'Occupation de la PALESTINE.

 

Les grandes puissances[1]. (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, URSS) négocient des plans de partage de la Palestine qui débouchent, le 29 novembre 1947 à l’ONU, sur la proposition de la création de deux Etats et de la zone internationale de Jérusalem (résolution n° 181). 

 

Bilan du partage des Nations-Unies.

Financement du racisme et de l’apartheid La violation des lois internationales et nationales par le Fond National Juif.

Le Fond National Juif (FNJ) est une corporation multinationale avec des bureaux dans une douzaine de pays. Il reçoit des millions de dollars, pour la plupart défiscalisés, de Juifs riches ou ordinaires et d’autres donateurs de par le monde. 

Le but est d’acquérir et de développer des terres pour le bénéfice exclusif des Juifs vivant en Israël.Le fait est que le FNJ, dans ses opérations en Israël, a exproprié illégalement la majeure part des terres des 372 villages palestiniens nettoyées ethniquement par les forces sionistes en 1948. Les

L’Holocauste a été invoqué à tout bout de champ, afin de « justifier » l’occupation

 

La religion juive, le sionisme et les intellectuels

«Le droit international ne devient que des phrases si l’on veut également en appliquer les principes aux peuples barbares. Pour punir une tribu nègre, il faut brûler ses villages, on n’accomplira rien sans faire d’exemple de la sorte. Si, dans des cas semblables, l’Empire allemand appliquait le droit international, ce ne serait pas de l’humanité ou de la justice, mais une faiblesse honteuse.» Heinrich von Treischke, homme politique allemand, 1898.

Voilà en quelques phrases la doctrine sioniste appliquée d’une façon magistrale aux Palestiniens.

Vidéo Flashmob

Le samedi 26 mars 2011 une flashmob organisée pour commémorer la journée de la Terre, dans le cadre de la journée d'actions mondiale BDS.

 

L’Université de Johannesburg fait l’Histoire : le Sénat de l’UJ décide de rompre les liens avec l’apartheid israélien

 

Ramallah occupé, 23 mars 2011

La campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI) http://pacbi.org/etemplate.php?id=1526, représentant un large spectre dans les universités palestiniennes, salue nos collègues Sud-Africains de l’université de Johannesburg (UJ) pour leur soutien motivé à la cause de la justice en Palestine, en confirmant la décision du 29 septembre 2010 du Sénat de l’UJ de rompre ses liens avec l’université Ben Gourion (BGU) [1]. Le communiqué de presse de l’UJ note que : « Lors d’un débat vif et prolongé, le Sénat de l’université de Johannesburg (UJ) a voté aujourd’hui pour autoriser l’expiration de sa relation formelle avec l’université Ben Gourion (BGU) d’Israël au 1er avril 2011 » [2].

De sa prison, Ameer Makhoul participe à la lutte de son peuple

De sa prison, Ameer Makhoul participe à la lutte de son peuple, et notamment dans celle que mènent les masses palestiniennes dans la Palestine de l’intérieur, occupée en 48. Ameer est prisonnier, depuis le 6 mai 2010. La veille, il se trouvait dans al-Araqib, village menacé de « déracinement », comme il le dit si bien, détruit près de vingt fois en quelques mois et aussitôt reconstruit, autant que possible (puisque les bras de la destruction ne donnent plus de répit).

Lettre à Charles Aznavour

Bien qu'un peu en retard, cette magnifique lettre écrite par une étudiante palestinienne

Monsieur Aznavour, je vous demande de rendre le prix Scopus !

Mr. Charles Aznavour
c/o EMI Music France
118 rue du Mont Cenis
75891 Paris Cedex 18

Paris, le 22 février 2011

Cher Mr. Aznavour,

Jasmin, massacre et dignité 2

Par Nabil El-Haggar Universitaire

Les échos de la révolution égyptienne et tunisienne continuent à retentir dans le monde arabe, de la Lybie à l’extrême sud de l’Arabie. Après plus de quarante années de gestation et de fermentation politique et culturelle, les peuples arabes ont pris confiance en eux, ont fait tomber le mur de la peur et se sont « mis debout ».

Pages

S'abonner à Enfants de Palestine RSS