Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Les Arabes dehors, Tel Aviv revendique toutes les ressources

par Manlio Dinucci

Depuis des années, diverses compagnies ont exploré les nappes d’hydrocarbures du Bassin du Levant. Le détail de leurs découvertes n’était connu que de quelques dirigeants économiques et politiques. Toutefois, les autorités israéliennes ont laissé la compagnie Noble Energy en révéler le volume, le 29 décembre dernier. Cette communication, qui annonce l’exploitation de gisements jusqu’ici gelés pour des raisons politiques, est couplée à une campagne diplomatique visant à permettre à Tel-Aviv de siphonner l’ensemble des réserves au détriment des autres riverains.

Le sionisme est-il un obstacle à la paix ? Y a-t-il une paix juste avec le sionisme.

Intervention de Pierre Stambul à Vanne.

Dans une guerre qui dure en fait depuis près d’un siècle, une issue ou un compromis auraient dû intervenir depuis longtemps. Pourquoi n’est-ce pas le cas ?

Le sionisme et la théorie du « transfert.

 

Les "Palestine Papers" confirment la stratégie israélienne du refus

Par Jonathan Coock

Les premiers parmi des centaines de documents palestiniens confidentiels qui sont l’objet d’une fuite ont confirmé les soupçons d’un nombre grandissant d’observateurs : les acteurs du refus dans le processus de paix, c’est du côté israélien, pas palestinien, qu’on les trouve.

Depuis plus de dix ans, depuis l’échec des pourparlers de Camp David en 2000 le mantra de la politique israélienne n’a pas changé : "Il n’y a pas de partenaire palestinien pour la paix"

Le sommet de l'odieux est atteint

ParJean-Claude Lefort

En réponse à notre interpellation concernant l'absence d'action des autorités françaises pour obtenir la libération de Salah Hamouri, la ministre des Affaire étrangères nous écrivait le 5 janvier dernier que : « Il n'appartient pas aux autorités françaises d'intervenir ou même de commenter les procédures judiciaires d'un Etat souverain ».

Du Nil à l'Euphrate : les « victimes d'une carte de géographie »

Par Felicity Arbuthnot

Lorsque l'Etat d'Israël proclama son indépendance, le 14 mai 1948, son voeu inaugural fut de : « … garantir l'égalité totale, politique et sociale de tous ses citoyens, sans distinction de religion, d'ethnie ou de sexe ; de garantir la liberté de religion, de conscience, d'éducation et de culture ; de sauvegarder les lieux saints de toutes les religions monothéistes et de soutenir loyalement les principes de la Charte des Nations Unies… »

Israël empêché la tenue d'un concert pour la paix

Un concert pour la paix était prévu le 18 décembre dans la Bande de Gaza. L'association palestinienne à but non lucratif Al Kamandjati (« le petit violoniste » en arabe), dont l'objectif est de promouvoir la musique au sein de la population palestinienne, devait jouer avec un orchestre de 20 musiciens dans le cadre d'un festival de musique baroque qui avait alors lieu à travers Israël et les territoires palestiniens.

"Mémoire de douleurs et Blessures nouvelles"

PAR SAMAH JABR

Ici, les gens ont plus de fusils que de pain. Alors que les Palestiniens commémoraient leurs pertes avec l'occupant israélien durant la Nakba et la Naksa, notre sang coulait à flot dans Gaza ; mais cette fois, nous étions les victimes et aussi les assassins.

La Sénatrice Alima Boumédienne blessée par l'armée isrélienne à Bil'in

Par Alima Boumediene-Thiery Vendredi 27 avril 2007

"Bil'in est un petit village proche de Ramallah, qui se situe sur le tracé du mur d'annexion que construit Israël. Petit village certes, mais grande détermination de ses habitants !

La déformation sioniste de l'histoire

Par Edward C. Corrigan

Au moment où l'écriture de l'histoire est remise en cause, en France comme dans d'autres pays, les colonisateurs voulant s'accrocher sur leurs mythes, il est temps de reconsidérer, en France et plus globalement en Occident, le mensonge de l'histoire fabriquée par les sionistes pour justifier leur colonisation de la Palestine.

L'histoire sioniste est essentiellement négationniste : négation d'un peuple, négation de l'histoire de ce peuple. Le négationisme est un crime. [1]

Contribuer à la vie du site

Vous pouvez contribuer à la vie de ce site de plusieurs manières

- en nous proposant une information à publier
- en donnant votre avis sur les articles proposés
- en nous envoyant vos contributions par mail à l'adresse info@enfantsdepalestine.org

Pages

S'abonner à Enfants de Palestine RSS