Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Culture

Une histoire du keffieh, mais ….

Le keffieh est la coiffe traditionnelle des paysans et des Bédouins palestiniens. Il permettait de distinguer les citadins des ruraux. Le keffieh appartient à toute la population arabe  de la péninsule arabique, d’Irak, de Jordanie, de Syrie, du Liban et bien sûr de Palestine. De la région appelée anciennement : Al-Hijaz, Al-Iraq, Al-Yaman, Accham et Filistin. Ensuite, cela s’est généralisé au point de devenir un élément de costume commun, à tous les bédouins et tous les paysans d’Arabie et du Moyen-Orient.

Le savon de Naplouse et la destruction du patrimoine palestinien

Avant la Deuxième Intifada il y avait 35 manufactures dans la cité de Naplouse. A présent, suite aux restrictions imposées par l’occupant, il n’en reste que trois.
Les premières années de la Deuxième Intifada, Naplouse a subi un blocus militaire violent, avec des postes de contrôle souvent infranchissables tout autour de la ville et des couvre-feux prolongés imposés fréquemment. C’est pendant cette période qu’Israël a lancé l’opération « Rempart » et que ses chars ont envahi Ramallah, assiégeant le quartier-général du Président Yasser Arafat.

Le cinéma Palestinien à Boston

4 films palestiniens du Festival de films palestiniens de Boston accessibles en ligne ici: 

Omar : un film palestinien

Un film palestinien est toujours un événement et même un miracle. Mais, une fois distribué, il n’est pas encore tiré d’affaire : il doit affronter les réactions des critiques, parfois systématiquement négatives, et même celles qui semblent sympathiques méritent souvent d’être interrogées, tant elles sont accompagnées de réserves.

Ahmed, le Gazaoui !

Ce poème est un hommage à Ahmed, un jeune gazaoui du camp de Jabalya, tué par des balles israéliennes en pleine trêve

Une douce matinée printanière réveille le camp de réfugiés.
Les premières lueurs de l'aube bleue, les gazouillis d'oiseaux
Le petit matin trace un trait rouge qui s'étire sur la ligne de l'horizon.
Maison aux murs de pierres millénaires.

Dernier livre de Christophe Oberlin, "La Vallée des Fleurs"

Marj El Zouhour, la « vallée des fleurs » : un simple hameau au coeur du Liban Sud, que rien ne prédisposait à la notoriété. Pourtant aujourd’hui à Gaza et en Cisjordanie , des médecins, des professeurs, des imams, des députés, des ministres sont « des anciens de Marj El Zouhour ».
En effet ce ne sont pas moins de 417 Palestiniens du Hamas et du Jihad Islamique qui ont été capturés sur ordre d’Yitzhak Rabin en décembre 1992, et déportés en terre libanaise.

Prix Mahmoud Darwich pour la Liberté et la Création

Aujourd’hui, 13 Mars, 2012, la ville de Ramallah, en Palestine occupée, était au rendez-vous avec  un évènement culturel, mais aussi politique, important, c’est le  jour national de la culture palestinienne qui correspond au jour de la naissance du poète emblématique de la Palestine Mahmoud Darwiche .

Gaza vue par ses enfants

Dessins d’enfants de GAZA

ou comment les enfants de Gaza expriment leurs émotions par le dessin. (Dessins censurés aux États-Unis).

Les « présents–absents » ou les déplacés internes : à la recherche d’une protection internationale

L’État sioniste les considère présents et absents à la fois, présents dans le pays mais absents quant à leurs droits de revenir à leurs terres et de récupérer leurs propriétés et leurs biens, confisqués par l’État colonial. Ce sont les réfugiés ou les déplacés internes, ces Palestiniens qui sont à la fois réfugiés et qui vivent dans leur pays, où a été construite la colonie sioniste, Israël.

L’automne palestinien ; Ziad Medoukh

Notre automne est singulier

C’est un automne différent,

Pages

S'abonner à RSS - Culture