Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Histoire/Géo

La Palestine après Balfour 1917-2017 : 100 ans de colonialisme,

100 ans de résistance avec: Aya Ramadan, Youssef Boussoumah, Omar Slaouti, Taher Labadi, Alain Gresh, Maxime Benatouil, Ilan Pappe, Rabab Abdulhadi.

Voir la vidéo de Chris Den Hond du 5/11/2017 à Saint-Denis

Entre 2000 et 2017, Israël a assassiné 3000 enfants palestiniens

À l’occasion ce jeudi de la Journée internationale pour la protection des enfants, l’Autorité palestinienne (PA) a dénoncé le préjudice permanent causé aux enfants palestiniens par Israël depuis la deuxième Intifada.

 

Selon le ministère palestinien de l’Information, les forces israéliennes ont tué 3 000 mineurs palestiniens entre 2000, date de la deuxième Intifada et avril 2017.

Au cours de la même période, le ministère a estimé que 13 000 autres enfants ont été blessés par les forces israéliennes.

Ségrégation en Palestine : les routes

Début mars 2017, une commission de l’ONU publiait un rapport affirmant que l’État d’Israël mettait en place une situation d’apartheid. Une semaine plus tard, le rapport était censuré et la secrétaire exécutive de l’ESCWA (commission économique et sociale pour l’Asie occidentale) Rima Khalaf rendait sa démission, sous la pression du secrétaire général ds Nations unies.

Ci-dessous, une infographie de Visualizing Palestine qui aborde un aspect de la ségrégation en Palestine : les routes.

Le document israélien de 40 ans qui forme l’épine dorsale d’un État d’apartheid

Quarante ans après la publication du rapport Koenig (ou mémorandum Koenig), un nouveau regard sur ce document historique est nécessaire pour répondre à une question clé : constitue-t-il la base pour désigner Israël comme un régime d’apartheid conformément au droit international ?

Mais qu’est-ce que le rapport Koenig ?

L’identité palestinienne au début du XXe siècle

Loin d’être un désert, comme l’affirmera le sionisme plus tard, la Palestine d’avant la déclaration Balfour de 1917 est un carrefour culturel très riche. Au début du XXe siècle, cette terre commence à affirmer son identité, arabe puis palestinienne, face à la férule ottomane. Sandrine Mansour, historienne spécialiste de la région, a répondu à nos questions sur la population palestinienne et ses revendications à cette époque.

2017, une année pour se souvenir de trois sombres anniversaires dans l’histoire

Les Palestiniens semblent un peu plus chaque jour voués à se soumettre ou, tout au mieux, à devenir des citoyens de deuxième zon

La censure militaire israélienne couvre les crimes de guerre commis en 1967

Aluf Benn a publié un article dans le Haaretz d’aujourd’hui qui, bien qu’il traite d’événements d’il y a cinquante ans, n’en a pas moins été abondamment censuré. Comme d’habitude, je suis ici pour vous dire ce que le censeur a supprimé – et il y en a une tonne !

*Les soldats israéliens ont assassiné des prisonniers de guerre lors d’une guerre passée, l’affaire a été étouffée*

*Selon des témoignages obtenus par /Haaretz/, les prisonniers ont reçu l’ordre de se mettre en file et de se retourner, avant d’être abattus dans le dos. L’officier qui a donné cet ordre a été libéré après avoir passé sept mois en prison, et son supérieur a été promu à de hautes fonctions.*

Un document secret de 1970 confirme que les premières colonies de Cisjordanie ont été construites sur un mensonge

Dans le procès-verbal de la réunion au Cabinet du ministre de la défense de l’époque, Moshe Dayan, de hauts responsables israéliens discutent des moyens de violer le droit international pour la construction de la colonie de Kiryat Arba, près d’Hébron.

La place de la Nakba dans la catastrophe générale du monde arabe


Le 15 mai de chaque année, toutes ces 68 dernières années, les Palestiniens ont commémoré leur exil collectif de la Palestine. Le nettoyage ethnique de la Palestine pour faire place à une « patrie juive » s’est fait au prix d’une violence implacable et d’une souffrance perpétuelle. Les Palestiniens se réfèrent à cette tragédie comme à la « Nakba », ou « Catastrophe ».

Pages

S'abonner à RSS - Histoire/Géo