Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Histoire/Géo

Les israéliens reconnaissent avoir chassé 240.000 Palestiniens entre 1967 et 1994

Les chiffres sont donnés par le quotidien israélien Haaretz, qui explique qu’il suffit qu’un Palestinien de Gaza ou de Cisjordanie quitte quelques années son territoire (études, travail...) pour qu’Israël lui retire définitivement son "droit de séjour" !

Bulletin spécial de statistiques à l'occasion du 64ème anniversaire de la Nakba palestinienne

La Nakba : épuration ethnique et déplacement de population

La carte de Palestine la plus grande du monde inaugurée à Gaza

Le gouvernement palestinien à Gaza a supervisé l'inauguration de la carte de Palestine Historique la plus grande du monde qui devrait entrer dans le Guinness des Records. L'élaboration de la carte a duré trois ans. Elle a été supervisée par une équipe de géographes éminents de diverses universités palestiniennes et elle montre chaque ville et village de Palestine Historique, dont plus de 500 ont été rayés de la surface de la terre par les autorités israéliennes.

Deir Yassine le 9 avril 1948

A l’aube du 9 avril 1948, les commandos de l’Irgun (dirigé par Menachem Begin) et le Gang Stern ont attaqué Deir Yassine, un village d’environ 750 habitants palestiniens.

Cartes des Nations Unies

A consulter absolument, plus de 20 cartes publiées par le bureau des Nations unies à Jérusalem-Est -

 

http://www.ochaopt.org/documents/ochaopt_atlas_mobile_version_december20...

Le Sionisme : un nationalisme juif à l’épreuve des "postcolonial studies"

Nous verrons ici que ce qui distingue le mouvement nationaliste sioniste des autres formes d’expressions du nationalisme juif trouve sa source dans son caractère intrinsèquement colonialiste. Colonialiste, en ce sens où le sionisme est une doctrine qui légitime une entreprise de colonisation. En effet, si le sionisme regroupe lui aussi, à l’image du nationalisme juif, différents courants, tous ont pour plus petit dénominateur commun “le projet de donner à l’ensemble des juifs du monde un centre spirituel, territorial ou étatique”.

Mardi 13 décembre, le drapeau palestinien flottera sur l’Unesco

Le drapeau palestinien sera hissé mardi au siège de l’Unesco à Paris en présence du président Mahmoud Abbas, un mois après l’admission des Palestiniens comme membre de l’agence de l’ONU, un vote qui avait provoqué colère et représailles des Américains et des Israéliens. "C’est une cérémonie symbolique qui a lieu à chaque adhésion d’un nouveau membre", indique l’Unesco. Les drapeaux sont hissés à l’extérieur de l’agence lors des grandes occasions, conseils exécutifs ou conférence générale de l’agence.

Un Etat palestinien, mais lequel ?

« Le Comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) affirme la nécessité de poursuivre la démarche à l’ONU à la prochaine session de l’Assemblée générale, pour obtenir la reconnaissance de l’adhésion d’un Etat de Palestine sur les frontières du 4 juin 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale [1] », déclare dans un communiqué son secrétaire général, Yasser Abed Rabbo.

L'identité arabe de la Palestine

Juste pour mémoire, il faut souligner quelques points concernant les débats en cours sur de nombreux sites "pro-palestiniens" ou dans des groupes de discussion sur le racisme et l'apartheid comme étant (ou non) au cœur du régime sioniste. En ce qui concerne le contexte historique, l'identité arabe de la Palestine n'émane pas de la conquête islamique, mais des Cananéens qui sont arrivés en Palestine depuis les rivages de la Péninsule arabique autour de 2500 avant J.C., et qui ont exercé leur souveraineté sur la terre jusque vers 1000 avant J.C. D'où l'appellation de la Palestine "La Terre des Cananéens", jusqu'à ce que les Philistins venus de l'île de Crète se marient avec des Cananéens pour se mélanger pacifiquement à eux, ne laissant derrière eux que le nom : Palestine.

Pour garder mémoire 5/5

Des réalités à l’espoir, en passant par Vanunu et le Théatre de la Liberté

Pages

S'abonner à RSS - Histoire/Géo