Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Histoire/Géo

Pour garder mémoire ! 1/5

Ce texte est le résultat des recherches d’un citoyen lambda qui, suite à la tuerie de Gaza de 2008/2009, a voulu "comprendre". L’auteur espère qu’il pourra servir d’aide-mémoire à celles et ceux qui, comme lui, veulent vivre en citoyens conscients.
 

La proclamation de l’Etat palestinien : probabilités et conséquences

Rapport d’évaluation stratégique n°35 
rédigé par M. Wael Saad, chercheur au centre al-Zaytuna.
Le centre al-Zaytuna pour la recherche et la consultation, situé à Beirut, dirigé par dr. Mohsen Saleh, vient de publier sa dernière étude d’évaluation stratégique, qui concerne cette fois-ci la reconnaissance de l’Etat palestinien par l’ONU au mois de septembre prochain, ou ce qu’il est convenu d’appeler « l’échéance de septembre ».  

Le plan Dalet et la guerre d'expulsion des Palestiniens

 La responsabilité du sionisme dans l'exode et la dispersion des Palestiniens est une donnée essentielle de la genèse de l'Etat d'Israël. Au fond de leur cœur, la plupart des Israéliens le savent, ce qui explique au moins en partie la prégnance de leur sentiment d'insécurité. Mais le gouvernement israélien n'admettra jamais cette responsabilité. Durant les quarante dernières années, il a essayé de détourner l'attention en propageant le mensonge selon lequel, en 1948, les chefs arabes avaient lancé des ordres radiodiffusés demandant aux Palestiniens d'évacuer leur pays avant son "invasion" par les armées arabes régulières.

Dépossession et exploitation : la politique d'Israël dans la Vallée du Jourdain et le nord de la Mer Morte

Par B'Tselem

La Vallée du Jourdain et le secteur situé au nord de la Mer Morte renferment les plus grandes réserves de terre en Cisjordanie. La zone couvre 1,6 millions de dunams (1600km²), ce qui constitue 28,8% de la Cisjordanie. 65.000 Palestiniens y vivent, dans 29 communautés, et environ 15.000 autres résident dans des dizaines de petites communautés bédouines. Quelques 9.400 colons vivent dans 37 colonies (dont 7 avant-postes) dans la région, où Israël a instauré un régime d'exploitation massive des ressources, encore plus intensif que partout ailleurs en Cisjordanie, qui révèle son intention : l'annexion de facto de la Vallée du Jourdain et du nord de la Mer Morte à l’État d'Israël.

63 ans de Nakba

Par Deux anonymes de Gaza

Pour répondre au Manifeste de la Jeunesse de Gaza, et sans ajouter un mot à ceux qui sont dits du fond du cœur sur cette vidéo, nous vous donnons Le Manifeste. L'expression simple, qui se passe d'explications, de tout ce dont nous avons marre. En ces jours qui marquent le 63ème souvenir de la Nakba, notre peuple, dans le monde entier, se révolte et proteste contre l'injustice et la haine que nous rencontrons chaque jour, simplement parce que nous sommes Palestiniens et simplement parce que nous existons.

Les absents/présents

 

Aucun autre peuple n’a été acculé à un choix pareil : annulez votre identité et vous serez reconnus en tant que réfugiés ; oubliez la couleur de vos yeux et de votre teint ; oubliez vos pères et vos ancêtres ; oubliez votre terre que vous évoquez comme votre Patrie et vous serez gratifiés d’une carte de réfugié et d’un peu de riz, de sucre, de farine.

1947, Le Partage et l'Occupation de la PALESTINE.

 

Les grandes puissances[1]. (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, URSS) négocient des plans de partage de la Palestine qui débouchent, le 29 novembre 1947 à l’ONU, sur la proposition de la création de deux Etats et de la zone internationale de Jérusalem (résolution n° 181). 

 

Bilan du partage des Nations-Unies.

Quand l’or blanc du Nil fait envie à Israël aussi

En coulisse, la course pour l’accès à l’eau

Israël, écrit le New York Times, fait pression sur l’administration Obama pour qu’elle assure une « transition ordonnée » de l’après-Moubarak, craignant qu’un nouveau gouvernement égyptien « n’abandonne l’attitude bénévole du président envers Israël ».  Parmi les concessions que Tel Aviv espérait obtenir de Moubarak, il y en a une dont on ne parle pas mais qui revêt une importance stratégique fondamentale : l’accès israélien aux eaux du Nil.

Lorsque Sharon tua deux enfants

C'était en 1982, à l'entrée du camp de Sabra et Chatila. Ariel Sharon qui était alors ministre de la Guerre était venu sur place pour voir de ses propres yeux l'exécution de son plan : le massacre.

« Shalom » Rome-Tel Aviv, une poignée de mains entre entités spatiales

Par Manlio Dinucci [-> manliodinucci@tin.it ]

Les chasseurs-bombardiers israéliens ont attaqué leurs objectifs pendant dix jours avec des bombes et des missiles. Pas à Gaza, pas au Liban, mais en Sardaigne où hier, dans la base aérienne militaire de Decimomannu (Cagliari), s'est terminée la manoeuvre Vega 2010. Y ont participé 600 militaires et 50 avions de guerre italiens et israéliens. Les chasseurs-bombardiers israéliens étaient des F-15 et F-16, les mêmes que ceux qui, il y a deux ans, ont martelé pendant plus de 20 jours la population de Gaza dans l'opération « Plomb durci ». Ils devaient aussi être stealth (invisibles) : ils ont en effet disparu du communiqué de l'aéronautique italienne sur la manoeuvre Vega 2010.

Pages

S'abonner à RSS - Histoire/Géo