Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Histoire/Géo

Un siècle de coopération coloniale entre les sionistes et les organisations « socialistes »

Dans le cadre de la deuxième réunion du Conseil de l'Internationale Socialiste (IS) qui s'est tenue du 15 au 16 novembre à Paris, Martine Aubry, a accueilli Ehud Barak, président du Parti Travailliste « israélien » et vice-président de l'IS. Cette réception d'un haut responsable sioniste, qui occupait les fonctions de ministre de la « défense » lors de l'attaque israélienne contre Gaza en décembre 2008-janvier 2009 qui a fait plus de 1.350 morts et 5.450 blessés, est un évènement qui illustre les liens étroits unissant le PS français aux dirigeants sionistes.

Le Maréchal Abbas prend au mot Obama sur la Palestine membre de l'ONU en 2011

Le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas a prévenu jeudi qu'il tenait pour un "engagement" du président américain Barack Obama son évocation à la tribune des Nations unies de l'entrée de la Palestine à l'ONU en tant que membre d'ici septembre 2011.

Danny Dayan : "La mission du sionisme est de construire sur la terre d'Israël, et nous allons reprendre cette mission dès ce soir"

Benyamin Netanyahou a appelé Mahmoud Abbas à poursuivre les négociations de paix au terme du moratoire sur la colonisation, dimanche à minuit, mais le chef palestinien continue de réclamer un gel des constructions, demande appuyée par Washington. "Je lance un appel au président Abbas pour qu'il continue à mener les pourparlers bons et honnêtes que nous venons de lancer pour tenter de parvenir à un accord de paix historique entre nos deux peuples", a affirmé Benyamin Netanyahou dans un communiqué publié peu après minuit local (et heure française). Le communiqué n'a fait aucune mention de l'expiration du moratoire de dix mois, décrété le 25 novembre dernier, mais Benyamin Netanyahou avait déjà exclu de le prolonger en dépit des appels du président américain Barack Obama et de la communauté internationale.

28 ans après le massacre de Sabra et Chatila : l'histoire de Mounir

De multiples témoignages sur cette horreur ont été donnés depuis 30 ans par les survivants du massacre de Sabra et Chatila perpétré en septembre 1982. D'autres éléments surgissent parfois par pur hasard car la plupart des témoins potentiels ont péri dans le massacre. D'autres témoins oculaires commencent à peine à émerger d'un traumatisme profond ou d'un silence volontaire.

Les colons sionistes : une longue histoire de terrorisme

Les colons sionistes, colons illégaux venus de tous les coins du monde pour voler et occuper la terre palestinienne, ont le feu vert pour tuer tous les Palestiniens qu'ils veulent et n'ont aucun scrupule à martyriser les civils palestiniens.

Les grands mythes d'Israël ne tiennent plus face à Michel Collon

Les « 10 grands médiamensonges d'Israël » ne résistent pas à l'acuité d'analyse du journaliste et écrivain belge Michel Collon. Dans une passionnante intervention vidéo, le militant de la paix retrace l'histoire de la création d'un Etat juif, émaillée comme jamais de tractations de l'ombre et de secrets enfouis, et dénonce une imposture démocratique devenue, sous l'impulsion des Etats-Unis, un pion stratégique : son « flic du pétrole ».

Techniques de confiscation des terres palestiniennes

De 1948 à nos jours : Expulsion, annexion, spoliation, dépossession Israël, la colonisation institutionnalisée :

Hommage à Abou Jihad ou Mémoire d'un enfant palestinien de la Nakba de 1948

Ce texte a été publié en 1988 dans la « Revue d'Etudes Palestinienne » en hommage à Khalil Al-Wazir, alias Abou Jihad, l'un des fondateurs avec Yasser Arafat du Fatah, et qui venait d'être assassiné le 16 avril 1988 par un commando israélien devant sa famille en Tunisie.

AL-QODS 2010 "Projet de judaïsation : le point culminant" - Evaluation stratégique de l'Institution Internationale d'al-Qods

Les observateurs et spécialistes aux affaires de la ville d'al-Qods considèrent unanimement que l'Etat de l'occupation juge l'année 2010 décisive quant au sort de la ville d'al-Qods en tant que capitale juive, au niveau de la population, de la religion et de la culture, matérialisation directe de la thèse de l'Etat purement juif adopté par l'occupation.

Quid de Droit

Imaginez un moment que l'archéologie accorde des droits... on verrait alors les Libanais débarquer en Tunisie, à Carthage pour exiger leur part du passé de leurs ancêtres phéniciens. Les Grecs iraient en Egypte et pourquoi pas en Iran, sur les traces d'Alexandre le Grand. Les Italiens viendraient en Algérie s'installer à Timgad, Djemila ou alors Tipasa. Et les Syriens, Irakiens ou Maghrébins, iraient en Espagne rétablir le royaume musulman d'Andalousie. L'idée vous parait farfelue?

Pages

S'abonner à RSS - Histoire/Géo