Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Nouvelles de Palestine

La rubrique de nos amis en Palestine

Qui va payer maintenant la police collabo de Mahmoud Abbas ?

Au grand dam de Netanyahou et sa bande, il n’y a plus personne pour payer les « forces de sécurité » de l’Autorité Palestinienne, dont le rôle principal, il faut le rappeler, est de réprimer la résistance, pour le compte de l’occupant israélien.

Dans le quartier de Silwan à Jérusalem, les Palestiniens craignent un nettoyage ethnique imminent

Dans les rues étroites et sinueuses de Batn al-Hawa, 84 familles palestiniennes nichées dans des maisons bâties sur une pente abrupte au sud de la vieille ville de Jérusalem vivent dans la crainte d’être déplacées par des colons israéliens.

Mercredi dernier, la Cour suprême israélienne a ouvert la voie pour que le groupe de colons Ateret Cohanim poursuive une procédure judiciaire visant à expulser au moins 700 Palestiniens vivant dans la zone de Batn al-Hawa, dans le quartier de Silwan à Jérusalem-Est.

« Fuir l’enfer pour vivre dans un enfer » : quitter Gaza via le poste frontalier de Rafah

C’est avec des morceaux de carton, des sacs ou à même le sol que les voyageurs reposent leur tête lors de leur traversée de Rafah, le poste frontalier qui est devenu la seule porte opérationnelle entre la bande de Gaza sous blocus et le monde extérieur.

L’eau dite « potable » à Gaza provoque le syndrome du « bébé bleu » et des maladies graves

Le médecin mal rasé aux yeux cernés entre dans le pavillon pour enfants de l’hôpital Al Nassar à Gaza. C’est un jeudi soir, presque le week-end. La salle est sombre et étrangement silencieuse, mais on entend de temps en temps les pleurs d’un bébé.

À chaque box, séparé des autres par des rideaux, il y a une image similaire : un bébé est allongé seul dans un lit, relié à des tubes, des fils et un générateur; une mère est assise – témoin silencieux – au chevet du lit.

Al-Qods : une famille palestinienne de 11 personnes mise à la rue pour que des colons israéliens s’emparent de leur maison

Des colons israéliens ont pris possession d’un logement palestinien ce midi à Silwan après que des agents de l’occupation israélienne eurent forcé les habitants palestiniens à quitter les lieux en tirant des coups de feu.

Les forces israéliennes d’occupation ont vidé le logement avant de le remettre à l’organisation de colons Ateret Cohanim.

Le bien se trouve dans un immeuble de cinq étages situé dans le quartier Batn Al-Hawa de Silwan, au sud de la mosquée Al-Aqsa, le reste de l’immeuble est occupé par des colons depuis 2015.

Le désespoir domine dans les territoires palestiniens occupés

Aujourd’hui, près de cinq millions de Palestiniens qui vivent en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza assiégée tentent de survivre au jour le jour, sans espoir, ni projets d’avenir.

5 jours en enfer !

Pourtant, le siège imposé par Israël – avec la collaboration active de l’Égypte – il y a plus de dix ans a fait de ce voyage une terrible épreuve. On a beaucoup décrit les fréquentes fermetures du passage de Rafah – l’unique point de sortie et d’entrée pour la grande majorité des habitants de Gaza, mais ce que l’on sait moins bien, c’est que le retour d’Égypte peut entraîner des retards extrêmement longs.

« Ce n’est qu’un rêve » : les Gazaouis doutent de la trêve qui lèverait le blocus

Partout sur la côte de Gaza, dans son port, dans les camps de réfugiés côtiers et dans les étals de bord de mer vendant du café et du maïs grillé, le coucher de soleil invite la population enclavée à regarder la Méditerranée.

Si la mer permet aux deux millions d’habitants de Gaza de s’évader des guerres et du blocus qui, depuis dix ans, détruit des foyers, ravage l’économie et étouffe la vie quotidienne, les négociations en vue d’un cessez-le-feu pourraient permettre une évasion plus tangible.

Bulldozers et permis bloqués : comment Israël fait la guerre aux écoles palestiniennes

 Dans la chaleur intense du désert, Aalia Issa, 5 ans, est assise dans une école de village faite de blocs de ciment, avec une bâche en guise de toit.

Elle est extrêmement timide, mais tient à dire à quel point elle aime y aller chaque jour. « Ils nous enseignent et nous donnent des trophées et des récompenses pour notre intelligence », témoigne Aalia.

Bien qu’elle ne soit qu’en maternelle, Aalia a déjà constaté avec quelle facilité son éducation pouvait lui être enlevée.

Election de M. Ziyad Nakhaleh, à la direction du Mouvement du Jihad islamique en Palestine

Vendredi 28 septembre, un communiqué de presse du Mouvement du Jihad islamique en Palestine annonçait l’élection de M. Ziyad Nakahleh, au poste de secrétaire général et la composition partielle du nouveau bureau politique.  Ces élections, les premières depuis la fondation du mouvement au début des années 80, se sont déroulées sur une période supérieure à un an, et ont couvert l’ensemble de la Palestine et les camps de réfugiés.

Pages

S'abonner à RSS - Nouvelles de Palestine