Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

La Palestine dans le monde

A quoi bon de dénoncer Israël ?

Par Chérif BOUDELAL

Réaction pour répondre à ceux qui croient toujours qu'Israël est un Etat « civilisé, démocratique », prêt à respecter les droits de l'Homme, les lois et résolutions internationales, ou encore à écouter les protestations des autres.

Nous lisons ici et là des appels en direction d'Israël lui demandant de respecter les droits des Palestiniens !

« Ship to Gaza » Henning Mankell raconte.

Le texte ci-dessous de cinq pages est un témoignage direct crédible de ce qui s'est passé sur le Marmara. Internet permet de lire ce qui touche aux vidéos de provenance israélienne présentant les évènements, et qui semblent être très anciens (mois ou années).

Hugo Chavez : " "Maudit sois-tu, Etat d'Israël ! "

Discourt  de Hugo Chavez en vidéo 

un bateau partira du Liban vers Gaza la semaine prochaine

Le bateau Naji el Ali (nom du célèbre caricaturiste palestinien père de Hanthala) va quitter le Liban et se diriger vers Gaza la semaine prochaine.

Le "mouvement Palestine libre" et le "rassemblement des journalistes sans frontières" ont annoncé aujourd'hui à Beyrouth lors d'une conférence de presse le départ d'un bateau qui va porter à son bord des journalistes et du matériel scolaire pour les enfants de Gaza assiégée.

Yasser Kashlak, président du "mouvement Palestine libre" a déclaré que cette nouvelle campagne servira à transporter des journalistes à Gaza afin qu'ils puissent témoigner et faire leur travail, et invité "toutes les personnes qui se considèrent comme libres" à y participer.

Le journaliste Thaer Ghandour a convié à son tour tous les soutiens dans le monde à participer à l'achat d'un bateau qui fera la navette avec la Palestine.

Le président du "rassemblement des journalistes sans frontières", Rafik Nasrallah a appelé à la participation à cette campagne à partir du Liban et des pays arabes.

Enfin un numéro de téléphone a été communiqué pour contacter les organisateurs et se joindre au bateau : +961.71.699.778.

en arabe

Les Sionistes contre ataquent En l’'occurrence "SOS Racisme"

Communique de SOS Racisme :

Déprogrammation d'un film israélien : une décision inique et dangereuse

SOS Racisme tient à exprimer sa consternation et son indignation suite à la décision du réseau de salles d'art et d'essai Utopia de déprogrammer le film israélien « A cinq heures de Paris ». En prenant le prétexte du raid de l'armée israélienne pour prendre une telle décision, Utopia joue de tous les amalgames, si dangereux dans cette période.

COMMUNIQUE DE PRESSE de la Délégation générale de Palestine En France

La Délégation Générale de Palestine en France dénonce avec la plus grande fermeté le massacre commit ce matin par l'armé israélienne contre la flottille internationale de militants civils pacifistes qui se dirigeait vers la bande de Gaza en mission civile afin de transmettre de l'aide humanitaire au peuple palestinien de Gaza, soumit à un blocus par Israël depuis trois ans déjà.

Plus de 19 militants on été tués et 26 blessés lors de ce massacre déplorable, qui a eu lieu en pleine mer et constitue une violation claire de la loi internationale, et un crime contre l'humanité, n'est qu'une continuation de la politique israélienne d'arrogance et de défiance de tous les efforts internationaux afin de lancer le processus de paix. Israël vient de montrer son manque de volonté d'arriver à une paix réelle.

La Délégation Générale de Palestine en France lance un appel à la communauté internationale dont la France, et la société civile, à mettre fin à l'impunité d'Israël et l'amener à assumer ses responsabilités vis-à-vis du peuple palestinien et les missions civiles internationales et de tout mettre en œuvre afin que le blocus de peuple palestinien à Gaza soit levé. Une commission d'enquête internationale doit mettre la lumière sur ce crime perpétré contre des civils non-armés en mission humanitaire.

Fait à Paris, le 31 mai 2010

http://www.palestine-diplo.com

Permis de tuer, cela dure depuis plus de soixante-deux ans ! et Vidéo de la manif place de la Bastille 15h samedi 05/06/2010

Depuis sa création, l'État d'Israël s'est octroyé un permis de tuer, un permis de démolir, de confisquer et d'expulser. C'est un permis d'exception dans un siècle de démocratie où les anciens colonisés exigent et obtiennent des excuses des anciens colonisateurs. Il est d'exception dans un monde où l'humain se veut respectueux de l'autre.

Communiqué de l’association Palestine en marche, Lyon le 12/5/2010

Arrestation des dirigeants palestiniens de l'intérieur : la déroute d'Israël !

contactpalmar@yahoo.fr

Le 6 mai dernier, la police sioniste et les services de renseignements ont investi la maison d'Ameer Makhoul, directeur général d'Ittijah (Union des associations civiles arabes) et président du comité de la défense des libertés, situés dans l'Etat sioniste (Palestine occupée en 48), et l'ont arrêté, non sans avoir au préalable mis sa maison à sac, comme tout appareil colonial et répressif. Deux semaines plus tôt, les services répressifs de l'Etat sioniste arrêtaient Omar Saïd, dirigeant et intellectuel palestinien de l'intérieur.

C'est dans un climat policier et sécuritaire intense, tant sur le plan médiatique que politique, que l'Etat sioniste attaque des militants et écrivains palestiniens, dont le combat politique est connu de tous et dont les opinions et les analyses ont fait le tour du monde : l'Etat sioniste est un Etat colonial qui poursuit depuis 1948 une politique d'apartheid ; le peuple palestinien résiste, ainsi que les peuples arabes et leur résistance armée a prouvé son efficacité. Les Palestiniens de l'intérieur sont partie intégrante du peuple palestinien, ils vivent dans leur pays et ne doivent rien à Israël qui les a dépossédés et qui les dépossède encore de leurs terres et de leur terre.

Au-delà de la politique coloniale fasciste sioniste à l'encontre de la direction palestinienne, politique et civile, dont on ne peut espérer autre chose, c'est surtout la déroute de l'Etat d'Israël, de ses appareils sécuritaires, policiers, médiatiques et politiques que ces arrestations dévoilent. Un Etat armé jusqu'au dent, soutenu par les puissances occidentales qui n'hésitent pas à violer toutes les lois internationales et leurs propres principes pour soutenir une colonie de peuplement illégale et illégitime, ne peut plus supporter la présence, les déclarations et les écrits de Palestiniens qu'il a hypocritement considéré comme ses citoyens.

Lieberman, colon russe et ministre, déclare qu'Ameer Makhoul est dangereux parce qu'il n'aime pas le drapeau israélien. Va-t-il faire arrêter un million et demi de Palestiniens de l'intérieur qui n'aiment pas le drapeau israélien ? Depuis des années, Omar Saïd a été maintes fois arrêté et détenu, sans qu'aucune charge ne soit retenue contre lui. Ces récentes années, des dizaines de Palestiniens de l'intérieur, de Galilée ou d'ailleurs, ont été arrêtés, sous le prétexte fallacieux d'espionnage en faveur du Hezbollah, rien que pour justifier une répression implacable contre toute expression politique autonome des Palestiniens de l'intérieur.

Ils le savent et ne se font pas d'illusion, et c'est pourquoi ils ont répondu, répondent et répondront aux responsables sionistes : vos arrestations ne nous font pas peur, nous ne vous craignons pas, nous sommes sûrs de notre droit et nous sommes certains de notre victoire ! Ils ont maintes fois proclamé qu'il n'y aura pas une nouvelle Nakba, que la prison est un honneur et qu'ils poursuivront leur combat jusqu'à la libération ! Ils ont manifesté à Haïfa le lundi 11 mai, et devant la prison Petah Tikva le 13 mai et poursuivront la mobilisation, non seulement pour la libération des dirigeants arrêtés, mais aussi pour la libération de tous les prisonniers et la défense de leurs libertés, pour empêcher la judaïsation de la Galilée et du Naqab, stopper la judaïsation d'al-Quds, riposter à l'apartheid colonial institutionnel et populaire israélien, préserver le caractère arabe des villes côtières dites « mixtes », poursuivre la liaison avec les peuples arabes et s'organiser dans des structures palestiniennes communes, avec les Palestiniens de Cisjordanie, de Gaza et de l'exil.

En tant que militants en faveur de la libération de la Palestine, notre devoir consiste à soutenir le combat légitime des Palestiniens de l'intérieur qui ont prouvé, tout au long des dix dernières années, qu'ils sont à la pointe du combat contre l'institution sioniste. Leur résistance organisée et admirable ne doit pas être marginalisée par les mouvements de la solidarité !

SOUTENONS LA RESISTANCE DU PEUPLE PALESTINIEN ET DES PEUPLES ARABES CONTRE L'ETAT SIONISTE COLONIAL ET FASCISTE !

Le gouvernement français annonce qu'il ne prendra aucune sanction contre Israël

Les porte-parole de Bernard Kouchner ont déclaré hier lors d'une rencontre au Quai d'Orsay que le gouvernement français ne compte pas prendre la moindre sanction contre Israël, quel que soit son comportement. Ils en outre indiqué qu'il n'exige pas la liberté de circulation pour les ressortissants français et autres internationaux actuellement sequestrés en Israël, mais acceptaient leur expulsion.

Mauvaise image d'Israël dans le monde; Sondage

Un sondage de la BBC publié le 19 avril 2010 témoigne de la mauvaise image d'Israël dans le monde. Dans un échantillon de 28 pays, l'Etat juif est rangé dans le peloton des pays mal vus, avec la Corée du Nord, le Pakistan et l'Iran, le plus mal classé.

Pages

S'abonner à RSS - La Palestine dans le monde