Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

La Palestine dans le monde

Marwan barghouti, citoyen d’honneur de Vitry : Un conseiller municipal souligne les pressions subies par les élus

"Mercredi 24 juin, Marwan Barghouthi, député palestinien emprisonné en Israël a été fait citoyen d'honneur de la ville de Vitry-sur-Seine. On peut se réjouir de ce vote qui marque la volonté du conseil municipal de marquer sa solidarité avec les Palestiniens. Mais il est à noter que ce vote s'est déroulé sous la pression d'une manifestation qui, à l'appel de diverses institutions communautaire juives (CRIF et LDJ compris) ainsi que des sites Internet d'extrême droite, a tenté de l'empêcher.

Lettre de Cynthia McKinney, depuis une prison israélienne

Les 21 otages du bateau "Spirit of Humanity", devaient être relâchés aujourd'hui, après avoir été kidnappé et avoir passé plusieurs jours dans les geôles israéliennes. Ci-dessous la lettre envoyée de prison par Cynthia McKinney, ancien membre du Congrès des Etats-Unis, candidate du parti écologiste à l'élection présidentielle, et éminente avocate des Droits de l'Homme et de la justice sociale. Obama, où es-tu ?

En finir avec la sionisme

un extrait du livre de Jean Baumgarten

Sète : un territoire perdu de la République...

EN PLEINE CAMPAGNE INTERNATIONALE DE BOYCOTT D'ISRAËL, LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLO N PAR LA VOIX DE G. FRÊCHE VEUT IMPLANTER L ENTREPRISE ISRAÉLIENNE AGREXCO A SETE !

Depuis bientôt 6 mois, le président de la région Languedoc-Roussillo n, Georges Frêche en personne, a lancé sa campagne de marketing pour la promotion de l'entreprise israélienne d'import/export AGREXCO (fruits et légumes et fleurs) et son implantation dans le port de Sète à grand coup « de création d'emplois » : 200 emplois grâce à Israël promet-il sur tous les médias…

Luc Chatel et le respect de la démocratie israélienne : renversant !

Le secrétaire d'Etat français à l'industrie et à la consommation, invité sur Radio Communauté Juive (le communautarisme n'est pas toujours mal vu !), a fait, dimanche, des déclarations particulièrement choquantes, montrant son mépris du peuple palestinien.

Il a en effet affirmé que "la France est l'amie d'Israël" et que la "sécurité d'israël n'est pas négociable", sans dire une seule fois qu'il en allait de même pour la Palestine. Puis, Luc Chatel a osé cette phrase écoeurante : "Nous avons connu des difficultés avec les incidents de Gaza".

La France ne respecte pas les Conventions de Genève

Par Daniel Machover et Adri Nieuwhof

Deux juristes de renommée mondiale mettent en cause les pays de l'Union Européenne, dont la France, qui ont signé les Conventions de Genève en 1949, mais ne les appliquent pas quand il s'agit de poursuivre les criminels israéliens. Ils soulignent que ces pays "ont l'obligation de poursuivre des suspects de crimes de guerre", et qu'ils sont donc dans l'illégalité en ne prenant pas les dispositions prévues par ces conventions.

L'UOIF et la question palestinienne

Par Fouad Alaoui

Parler de la Palestine, est pour moi une question d'honneur. En tant qu'être humain, j'assiste avec impuissance à une injustice commise à l'encontre d'un peuple à qui on a ôté son droit à une vie digne d'un être humain. Un peuple à qui on a dit que ta terre est une terre sans peuple destinée à un peuple sans terre, et qui lui est promise. Ne parlez plus de démocratie

Le message d'amour de l'ingénieur Ahmadinejad à Genève

Traduction du Discours

Lisez bien ce discours prononcé par le présient iranien Ahmadinejad à Genève, dans la conférence "Durban II". C'est un tissu d'évidences, pour ne pas dire de banalités. Ce qui rend le "scandale" suscité auprès des représentants de l'Occident démocratique et laïc d'autant plus grotesque.

Le débat israélo-palestinien tourne court à Paris

Par Pierre Haski

Le débat a tourné court. Comme prévu [1], pourrait-on ajouter. Après deux jours de « colloque scientifique » studieux sur l'état des lieux en Israël et en Palestine, la soirée de clôture, mardi à l'école normale supérieure de Paris, imaginée par Esther Benbassa [2] comme un débat avec la participation de représentants israéliens et palestiniens a été à la fois houleuse et improductive.

Grande Mosquée de Paris : Dalil Boubakeur glorifie Israël et justifie la guerre à Ghaza

Par sonia lyes

« Concernant les derniers événements à Gaza, je crois personnellement que lorsque des organisations comme le Hamas bombardent pendant des années le territoire d'Israël, elles suscitent forcément des réactions d'Israël et exposent les populations palestiniennes à des représailles. Ce qui est irresponsable et dangereux ».

Pages

S'abonner à RSS - La Palestine dans le monde