Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

La Palestine dans le monde

La clé du retour

En ce centième « anniversaire » de la Déclaration Balfour et après la déclaration de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël quoi de mieux qu’une clé pour symboliser et affirmer le droit au retour des Palestiniens chassés de chez eux en 1948 et de leurs descendants, et leurs droits démocratiques ?

Blake Alcott nous a fait parvenir trois photos de la ‘Clé du Retour’, l’une appartenant à l’ONG ODS (One Democratic State/ Un état démocratique).

La réponse palestinienne à l’annonce des États-Unis de la reconnaissance de Jérusalem comme la capitale d’Israël

La nouvelle vient de paraître que le président Trump prévoit de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, et qu’il annoncerait sa décision demain.

Alors que nous attendons l’annonce officielle, nous imaginons déjà les potentielles répercussions. Toutes les factions palestiniennes ont appelé à des journées de protestations de masse.

Quelles conséquences aurait un transfert à Jérusalem de l’ambassade américaine ?

 

Après s’être engagé en 2016 à reconnaître Jérusalem « comme la capitale indivisible de l’État d’Israël », Donald Trump doit faire connaître sa décision de transférer ou pas l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. Les pays arabes et les Palestiniens ont mis en garde le président américain contre le potentiel explosif d’une telle décision, soutenue par le gouvernement et une grande partie de la classe politique en Israël.

Graffitis en Cisjordanie : les artistes servent-ils vraiment la cause palestinienne ?

Aux USA, un projet de loi met en cause le traitement des enfants palestiniens par Israel

Dix parlementaires américains viennent de déposer un projet de loi demandant que les contribuables américains cessent de financer les violations israéliennes des droits des enfants palestiniens, en dénonçant leurs arrestations, tortures et emprisonnement.

Qu'est-ce que le mouvement BDS, qui prône le boycott des produits israéliens ?

Des élus français issus de la France insoumise et du Parti communiste sont désormais interdits d'entrée en Israël. Leur proximité avec Boycott, désinvestissement, sanctions (BDS) pourrait être en cause. Ce mouvement, créé en 2005, milite pour le rejet de produits israéliens en représailles de la politique de colonisation israélienne.

Polémique en Grande-Bretagne autour d’une affiche sur la Déclaration de Balfour

Une affiche publicitaire retraçant l’historique du rejet par les Palestiniens de la Déclaration de Balfour de 1917, à l’origine de la campagne britannique de la création d’un foyer national juif en Palestine, a été interdite par l’organisme en charge des Transports londoniens sous prétexte que la question est politiquement controversée, rapporte The Guardian dans son édition de ce mardi.

VIDEO : CPI, où en est le cas palestinien ?

En 2015 et malgré les pressions, l’Autorité palestinienne adhère officiellement au Statut de Rome, traité fondateur de la Cour pénale internationale (CPI) qui permet à celle-ci de juger les crimes graves commis sur le territoire palestinien en violation du droit international (crimes de guerre, crimes contre l’humanité etc).

L'occupation ne parvient pas à empêcher l'adhésion de la Palestine à Interpol

Une nouvelle tentative israélienne de blocage de l'adhésion de la Palestine à l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a échoué après que cette dernière a rejeté une proposition israélienne de reporter l'effort palestinien, selon un journal hébreu.
Interpol est composé de policiers de 190 pays et a été fondé en 1923 et est basé à Lyon, en France.

Plainte pour crimes de guerre israéliens à la Cour Pénale Internationale

Quatre organisations palestiniennes de défense des droits de l’homme ont présenté mercredi à la Cour Pénale Internationale à La Haye (Pays-Bas) de nouvelles preuves des crimes de guerre et crimes contre l’humanité perpétrés par des responsables israéliens à Jérusalem-Est et en Cisjordanie.

Pages

S'abonner à RSS - La Palestine dans le monde