Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

La Palestine dans le monde

Appel de l’IFPB : les Afro-Américains doivent soutenir les droits des Palestiniens et la campagne BDS

La première délégation africaine du Patrimoine, organisée par les Bâtisseurs de la Paix interconfessionnels (IFPB/USA), venue en Palestine/Israël a lancé un appel en direction des Afro-Américains pour qu’ils soutiennent la lutte pour les droits des Palestiniens et la campagne BDS.

"free gaza" champ de mars

Merci à tous ceux qui ont participé et j'espère que ceux qui n'ont pas pu se libérer prendront plaisir à regarder cette superbe vue depuis la Tour : nous étions environ 400.

L'Equateur, à son tour, reconnaît la Palestine comme Etat indépendant

Après le Brésil, l'Argentine, et la Bolivie, c'est au tour de l'Equateur de reconnaître la Palestine comme un Etat à part entière. Le 24 décembre, le président Rafael Correa a signé la reconnaissance officielle de son gouvernement d'une Palestine « libre et indépendante dans ses frontières de 1967 », c'est-à-dire avant l'occupation israélienne. L'Uruguay va prochainement faire la même démarche.

La Norvège annonce le réhaussement du niveau de la représentation diplomatique palestinienne et lui confère le statut d'ambassade

Après avoir accueilli les accords d'Oslo, du nom de sa capitale, la norvège a décidé d'accorder, dès l'année 2011, un statut plus favorable à la représentation diplomatique palestinienne.

La Bolivie va reconnaître la Palestine comme Etat indépendant

Le président bolivien, Evo Morales, a annoncé, vendredi 17 décembre, que son pays allait reconnaître la semaine prochaine la Palestine comme un "Etat indépendant", imitant ainsi le Brésil et l'Argentine. "La Bolivie enverra une lettre au président de la Palestine la reconnaissant comme Etat indépendant et souverain", a déclaré le président bolivien lors d'une conférence de presse dans le sud-est du Paraguay.

Le Brésil reconnaît l'Etat palestinien dans ses frontières de 1967

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a informé le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, que le Brésil reconnaissait l'Etat palestinien dans ses frontières de 1967, dans une lettre publiée le 3 décembre par le ministère brésilien des Affaires étrangères. Lula soutient « la légitime aspiration du peuple palestinien à un Etat uni, sûr, démocratique et économiquement viable, coexistant de façon pacifique avec Israël ».

L' Argentine reconnaît la Palestine comme un "Etat libre et indépendant"

Le Brésil a pris vendredi une décision identique

BUENOS AIRES La présidente argentine Cristina Kirchner a écrit à son homologue palestinien Mahmoud Abbas pour lui annoncer que son pays "reconnaît la Palestine comme un Etat libre et indépendant à l'intérieur des frontières de 1967", a annoncé lundi le ministère des Affaires étrangères.

Palestine : une tentative de normalisation de l'apartheid, par le « tourisme »

Sous des dehors habilement « Peace and Love », le voyagiste français Voyageurs du Monde (VdM) prête la main à une entreprise de normalisation de l'occupation de la Palestine, avec la caution, non seulement du gouvernement israélien, mais aussi de l'Autorité Palestinienne.

Gaza : Les terribles photos de Kai Wiedenhöfer au Musée d’Art Moderne de Paris

Musée d'Art moderne de la Ville de Paris du 5 novembre au 5 décembre : EXPO : GAZA 2010.

11 avenue du Président Wilson - Paris 16ème, tel : 01 53 67 40 00 - Entrée libre du mardi au dimanche de 10h à 18h (fermé le lundi et certains jours fériés)

Métro : Alma-Marceau ou Iena / RER : ligne C, Pont de l'Alma

Découvrez "Gaza 2010", regards sur une terre meurtrie, par Kai Wiedenhöfer sur Culturebox !">

Un siècle de coopération coloniale entre les sionistes et les organisations « socialistes »

Dans le cadre de la deuxième réunion du Conseil de l'Internationale Socialiste (IS) qui s'est tenue du 15 au 16 novembre à Paris, Martine Aubry, a accueilli Ehud Barak, président du Parti Travailliste « israélien » et vice-président de l'IS. Cette réception d'un haut responsable sioniste, qui occupait les fonctions de ministre de la « défense » lors de l'attaque israélienne contre Gaza en décembre 2008-janvier 2009 qui a fait plus de 1.350 morts et 5.450 blessés, est un évènement qui illustre les liens étroits unissant le PS français aux dirigeants sionistes.

Pages

S'abonner à RSS - La Palestine dans le monde