Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Nouvelles de Palestine

La rubrique de nos amis en Palestine

Les oliviers de Sabastaya

Une centaine d'oliviers ont été arrachés des champs d'un village palestinien de Cisjordanie par des bulldozers israéliens qui terrassent la terre en vue de la construction d'une clôture de "sécurité" autour d'une colonie, a indiqué le maire du village. "Les bulldozers ont repris les travaux de terrassement depuis trois jours et une centaine d'oliviers ont été arrachés", a déclaré à l'AFP Maamoun Kayed, maire du village de Sabastya, dans le nord de la Cisjordanie. Les travaux sur la clôture de "sécurité" autour de la colonie de Shavei Shomron ont repris après plusieurs mois de suspension sur ordre de la Cour suprême israélienne qui avait été saisie par des habitants de Sabastya. "Si les travaux sont achevés, des milliers d'autres oliviers vont être arrachés ou coupés du village", a ajouté le maire. Selon lui, le tracé de la clôture passe à "cinq mètres seulement" des maisons palestiniennes les plus proches de la colonie. Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès du ministère de la Défense de l'autorité d'occupation. L'olivier est pour les Palestiniens l'arbre qui symbolise leur attachement à leur terre occupée.

Souces: AFP

Sur l'éducation au racisme et le meurtre d'enfants

Je voudrais dédier ces mots à la mémoire des enfants palestiniens assassinés jour après jour, de sang froid, non pas à la suite d'une erreur humaine ni à cause d'un raté de la technologie comme on nous l'explique dans les médias mais conformément aux procédures. Ces enfants dont jamais personne n'est jugé coupable de l'assassinat méthodique, routinier.

La famille Ali Ghalia

Le père Ali Ghalia était un agriculteur de Beit Lahia au Nord de la Bande de Gaza. Toute la famille Ghalia travaillait chaque jour dans un champ pour planter des légumes et ainsi, gagner sa vie. Les enfants aidaient les parents. Le père était marié à deux femmes. Il a eu 8 filles et 2 garçons de sa première femme. Une fille et un garçon de sa deuxième femme.

Huda Ali, l'enfant témoin

Par I'tiraf al-Rimawi, Ramallah

Elle criait, seuls les grains de sable l'entendaient. Son père s'est éloigné pour un voyage dont il ne reviendra pas, le visage scrutant le ciel. Il pourrait entendre Huda crier et appeler, mais en réalité, il ne pourra pas répondre... Sa mère aussi, elle a été emportée par l'absence éternelle, par la mort causée par les obus et les balles de l'ennemi... Une famille assassinée par le même ennemi... et Huda continue à gémir, à crier, à appeler... Personne ne l'entend sinon la Palestine et la mer prisonnière et triste...

Manifestation de Bil'in : Encore de nombreux blessés dont des journalistes

Ce vendredi 19 mai, l'armée d'Occupation Israélienne a encore augmenté son niveau de violence contre les manifestants non-violents à Bil'in, blessant 26 personnes dont Hitham al-Khateeb qui souffre d'une fracture du crâne après avoir été touché par une bombe lacrymogène. Il est actuellement en soins intensifs à l'Hopital Gouvernemental de Ramallah. Sept Palestiniens, cinq Israéliens et deux internationaux ont été arrêtés et ils viennent tous d'être relâchés.

Pillage de la Palestine, HONTE à l'Europe

d'après www.arabs48.com, Vendredi 19 mai 2006 : Rafah

M. Sami Abu Zuhri, porte-parole du mouvement Hamas, a été arrêté au passage de Rafah, entre l'Egypte et la Palestine, par les observateurs de l'Union européenne, qui ont confisqué une mallette contenant 900 millions d'euros, destinés d'après M. Zuhri, à soulager le peuple palestinien de la crise imposée par les forces impérialistes soutenant l'entité sioniste.

Gaza; décès d'insuffisants rénaux privés de dialyse

Au moins quatre patients souffrant d'insuffisance rénale sont décédés le mois dernier dans la bande de Gaza du fait d'une réduction de leurs traitements due à l'étranglement généralisé imposé par Israël et les puissances occidentales, a-t-on appris mardi.

Des catastrophes analogues commencent également à toucher des malades atteints de cancers, et de maladies cardio-vasculaires, tandis que les hôpitaux de Gaza et de Cisjordanie, privés de ressources, voient leurs réserves d'antibiotiques s'épuiser rapidement, ont rapporté divers médias, dont Haaretz, le Monde et le Figaro.

3) Jénine : commémoration d'un massacre

Camp de Jénine : les souvenirs au servive de la détermination, de la résistance et de la volonté

2) Jénine : commémoration d'un massacre

Le camp de Jénine : une épopée inoubliable, par Rami D'aybes

Quiconque circule aujourd'hui dans les ruelles du camp de Jénine, même sans vraiment savoir ce qui s'y est passé, il n'y a pas si longtemps, réalise parfaitement qu'un événement terrible s'y est déroulé, surtout si ce visiteur était déjà passé par là, cinq ans ou plus, auparavant.

1) Jénine : commémoration d'un massacre

En hommage à tous nos martyrs

Le mois d'avril dans le camp de Jénine : des blessures non cicatrisées par Ali Samoudi

Il y a quatre ans, les troupes de l'occupation israélienne commettaient un massacre : celui du camp de Jénine. En direct, la communauté internationale a pu suivre, cette fois-ci, la sauvagerie de l'occupation, la répétition de ce qui fut commis des centaines de fois, sur la terre de Palestine, depuis 1947. A cette époque, les troupes sionistes encadrées et armées par l'armée britannique ont commis des massacres dans les villages pour "vider" la terre de ses habitants et installer les colons sionistes. Depuis, les massacres sont commis dans les villes, les villages et les camps de réfugiés, pour "vider" encore plus cette terre et prétendre qu'il s'agit d'une terre biblique consacrée aux Juifs, depuis les temps les plus anciens.

Pages

S'abonner à RSS - Nouvelles de Palestine