Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Politique

Crimes israéliens : la France lave plus blanc !

Plus tôt ce mois-ci, le gouvernement français a condamné l’expansion rapide des colonies dans le territoire palestinien occupé par Israël, qualifiant ses actions « d’illégales en vertu du droit international ».

Mais comme des déclarations similaires d’autres gouvernements européens, ce n’était que des mots.

La vraie politique de la France est d’offrir à Israël son soutien et des récompenses sans aucune condition, quels que soient les crimes qu’il commet.

Réconciliation palestinienne : toujours les mêmes vieux écueils

Le vendredi 1er décembre aurait dû marquer la date du transfert du contrôle administratif à Gaza, du Hamas à l’Autorité palestinienne basée en Cisjordanie. Mais dans une déclaration conjointe et très sèche, ce mercredi, le Hamas et le Fatah ont déclaré qu’ils étaient d’accord pour reporter le transfert jusqu’au 10 décembre.

Israël agit comme une organisation criminelle qui fonctionne selon ses propres lois

Mercredi, le Procureur général Avichai Mendelblit a autorisé la confiscation de terres privées palestiniennes pour les besoins de colons en Cisjordanie.

L'occupation a divisé la Cisjordanie en 225 cantons

Le Secrétaire général de l'Initiative nationale palestinienne, vice-expert politique Mustafa Barghouthi a déclaré: " L'expansion des colonies israéliennes dans les territoires palestiniens, a augmenté de plus de 100%, depuis l'élection du président américain Donald Trump, en Décembre dernier".

Au cours d'une interview accordée à l'agence Anadolu à Istanbul, Barghouthi a souligné que  le gouvernement israélien actuel dirigé par Benjamin Netanyahu, n'a pas envie de  permettre l'établissement d'un État palestinien indépendant.

Netanyahou prendra-t-il le risque de révéler l’un des plus vils secrets d’Israël ?

e projet de loi visant à donner un statut constitutionnel à la définition d’Israël en tant qu’État-nation du peuple juif pourrait exposer au grand jour sa nature ethnocratique et non démocratique

Déclaration Balfour, la violence du texte

La lecture occasionnelle du Figaro permet parfois de dénicher quelques perles ! Je cite : “La Déclaration Balfour est l'un des documents diplomatiques les plus importants de l'histoire du Moyen-Orient au XXe siècle : la promesse d'un foyer national juif en Palestine ; le sionisme politique obtient une garantie juridique internationale” (Véronique Laroche-Signorile, 31/10). Voilà qui est fort, très fort même. Faire passer la Déclaration Balfour pour une “garantie juridique internationale” relève carrément de l’exploit conceptuel.

La Palestine cherche à faire arrêter Mohammed Dahlan par Interpol

Le politicien palestinien exilé Mohammed Dahlan et deux de ses associés seront en tête d’une longue liste de fugitifs que l’Autorité palestinienne (AP) demandera à Interpol de poursuivre après être devenue membre de l’organisme policier international plus tôt cette semaine, ont déclaré des responsables de l’AP à Middle East Eye.

Nettoyage ethnique des Rohingyas : Israël exporte à nouveau sa guerre contre les peuples autochtones

l ne devrait pas être surprenant de constater qu’il existe une connexion entre Israël et la violence et les politiques génocidaires actuelles de la junte birmane contre les Rohingyas indigènes.

Le dernier ordre militaire israélien est une nouvelle étape vers l’annexion d’Hébron

Le 31 août, le Commandement central militaire israélien a émis une ordonnance donnant un statut officiel au comité municipal d'Hébron qui représente les colons juifs israéliens vivant dans la ville d'Hébron, en Cisjordanie occupée. [1] Cette démarche a été annoncée par le ministre israélien de la Défense, Avigdor Liberman, le 29 août lors d'une conférence de presse.

Une Autorité palestinienne liberticide

Le groupe de défense des prisonniers palestiniens, Addameer, s’est joint à une opposition publique et croissante à l’Autorité palestinienne (AP) – que l’ONG a qualifiée de « régime toujours plus autoritaire » – pour une nouvelle loi à large application qui criminalise en réalité « toute forme de contestation numérique. »

Pages

S'abonner à RSS - Politique