Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Opinions

Les Palestiniens devraient-ils demander justice devant la Cour pénale internationale ?

Il ne fait aucun doute que la lune de miel entre Netanyahou et Trump a encore affaibli les espoirs palestiniens déjà ténus d’une paix durable basée sur un compromis politique.

Le plus gros coup a été l’abandon désinvolte de la solution à deux États par le président Trump, couplé à l’approbation d’une solution à un État, à condition que les parties acceptent une telle solution – un résultat presque impossible à imaginer.

Faire l’économie de la libération de la Palestine : le piège de la solution d’un seul Etat

Trump lance un défi à l’Autorité palestinienne

Le président américain Donald Trump a provoqué des ondes de choc internationales mercredi en annonçant qu’il n’était pas attaché à une solution à deux États dans le conflit israélo-palestinien. Cependant, ce choc repose en grande partie sur deux suppositions erronées.

Quand Israël et la Grande-Bretagne célèbrent le traumatisme historique des Palestiniens

Après cent ans, la Grande-Bretagne semble en être au même stade moral que lorsque le secrétaire britannique aux Affaires étrangères, Arthur Balfour, écrivait à un dirigeant de la communauté juive britannique, le baron de Rothschild, lui promettant l’établissement d’un « foyer national » pour le peuple juif en Palestine.

L’annexion de ses colonies par Israël consolide l’Apartheid

« Israël vient d’ouvrir les ‘vannes’ et a franchi une ‘très très large ligne rouge' ». C’est ce qu’a déclaré Nickolay Mladenov, coordinateur des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, en réponse à l’adoption, le 7 février, d’un projet de loi à la Knesset israélienne qui légalise rétroactivement des milliers de constructions coloniales et illégales construites sur des terres palestiniennes volées.

La Palestine historique n’a jamais été aussi menacée

Sans le moindre résultat à la hauteur du drame qui y perdure. Sans la moindre réaction déterminée des autres nations. Comment le comprendre ?

Appels déchaînés au boycott d’un bar israélien, qui sert de la bière palestinienne

Les mêmes qui condamnent l’appel au boycott des produits de l’occupant israélien, se déchaînent actuellement contre un bar de Haïfa, qui sert de la bière fabriquée à Ramallah, et appellent à le boycotter !

La solution à deux États morte et enterrée ?

La conférence de Paris pour la paix au Proche-Orient du 15 janvier dernier, à laquelle 72 gouvernements ont participé, a réaffirmé qu’une solution à deux États devait être atteinte à travers des négociations directes entre Israéliens et Palestiniens.

Israël légalise le vol des terres palestiniennes et prend le train pour le tribunal de la Haye

La loi, approuvée par 60 députés contre 52, a été adoptée en troisième et dernière lecture après que le Premier ministre Benyamin Netanyahu ait dit avoir informé l’administration américaine sur la question.

Bezalel Smotrich, député fascisant, a salué l’adoption du projet de loi en remerciant le peuple américain d’avoir élu Donald Trump comme président, sans lequel la loi n’aurait probablement pas été adoptée.

Smotrich, du parti « Foyer juif », a déclaré que le passage du projet de loi était « une journée historique pour le mouvement de colonisation et pour Israël ».

Ces citoyens français complices de la politique israélienne en Palestine

Le 4 janvier dernier, le Franco-Israélien Elor Azaria, sergent dans l’armée israélienne, a été reconnu coupable par un tribunal militaire d’homicide volontaire. Le 24 mars 2016, il avait été filmé alors qu’il achevait d’une balle dans la tête Abdel Fattah al-Sharif, Palestinien de 21 ans qui venait de participer à une attaque au couteau contre des soldats israéliens à proximité de la colonie de Tel Rumeida, dans la ville d’Hébron. Ce jugement relance les discussions sur l’engagement de citoyens français dans l’armée d’Israël.

Pages

S'abonner à RSS - Opinions