Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Opinions

A propos du coeur de pierre et de trois mères dénuées de sens maternel

Une mère endeuillée appartenant à la « gauche radicale » Par Nourit Peled-Elhanan

Dans un article publié le 31 juillet 2006 par le quotidien britannique Indépendant, Robert Fisk crie pour dénoncer la mort des enfants du village de Cana et dit que celui qui n'est pas choqué devant le massacre terrible qui a été perpétré là, apparemment sciemment puisque la force aérienne israélienne ne cesse de répéter qu'elle tire sur des cibles précises et parfaitement planifiées, celui-là a un coeur de pierre. Ces derniers temps, il semble en effet que le monde entier ait un coeur de pierre mais particulièrement choquants sont le coeur de pierre des trois mères interviewées dans le supplément de Haaretz de jeudi passé, et le coeur de pierre d'Yitzhak Frankenthal, fondateur du Cercle israélo-palestinien des Parents en Deuil pour la Paix, la Réconciliation et la Tolérance, qui a publié jeudi matin, pour un coût de plusieurs dizaines de milliers de dollars, un communiqué de soutien à la « guerre ».

La Déclaration d'indépendance d'Israël, 14 Mai 1948

Commentaires de Jean-Marie GLÄNTZLEN

AVERTISSEMENT : Beaucoup de gens cultivés de bonne volonté ignorent quasiment tout de l'histoire du sionisme et n'ont donc évidemment jamais lu cette déclaration, donc sont incapables d'en saisir, comme on dit, « tout le sel ». Ils peuvent donc honnêtement, en croyant être objectifs, prendre le parti d'Israël en 2006, surtout vu la façon dont la majorité de médias français cèdent consciemment ou non aux pressions du lobby sioniste ou s'auto-censurent en pensant aux indispensables annonceurs publicitaires sionistes ou alliés de Français sionistes ou sous pression sionistes. Et ce au mépris plus ou moins totale de leur charte professionnelle internationale dite de Munich

A toutes fins utiles, même s'il y a plus important et urgent à lire comme textes ou témoignages d'observateurs indépendants plus récents pour être « déniaisé », le texte ci-dessus et son commentaire (qui n'engage absolument que son seul auteur) - permettront tout de même assez utilement à divers lecteurs de toute ascendances de se faire une idée de l'énorme distorsion entre les « belles phrases » et la réalité du terrain, déjà alors et a fortiori depuis.

UNE CONDAMNATION D'ISRAËL PAR LE CÉLÈBRE ÉCRIVAIN JOSTEIN GAARDER

Le peuple élu de Dieu

"On ne revient pas en arrière. Il est temps d'apprendre une nouvelle leçon : nous ne reconnaissons plus l'Etat d'Israël. Nous n'avons pas reconnu le régime d'apartheid de l'Afrique du Sud, et nous n'avons pas non plus reconnu le régime afghan des Talibans. Et beaucoup d'entre nous n'ont pas reconnu l'Irak de Saddam Hussein ou le nettoyage ethnique des Serbes. Nous devons maintenant nous habituer à cette idée : l'Etat d'Israël dans sa forme actuelle, c'est de l'histoire.

L'échec du projet sioniste

Quel que soit le nombre de bombes larguées sur le Liban et la Palestine, quel que soit le nombre de morts, de Palestiniens et de Libanais raflés, torturés, quelle que soit l'arrogance de l'ensemble des gouvernements israéliens et l'impunité dont ils jouissent, le constat est évident : le projet sioniste a échoué.

« Nos leaders et leurs valets intellectuels semblent incapables de comprendre que l'histoire ne peut être effacée comme un tableau noir, afin que 'nous' puissions y écrire notre propre avenir et imposer notre mode vie aux 'peuples inférieurs' » Edward Saïd

De l'accusation d'antisémistime comme arme de dissuassion.

par René Naba

Le mutisme est complet sur ce point, refoulé au tréfonds du subconscient national, un point noir de la conscience, telle une consigne implicite, comme la marque d'une connivence entre la classe politique française et la communauté journalistique.

Le sujet fâche, car il fait tâche. Au risque de s'exposer à l'accusation d'antisemistisme, il importe toutefois d'assumer le risque de troubler la bonne conscience léthargique occidentale pour la placer face à ses responsabilités, tant il est vrai que la solidarité avec Israël, pour légitime qu'elle puisse être pour de larges secteurs de l'opinon occidentale, ne saurait occulter le débat de fond que cette question pose tant au niveau du droit que de la morale.

Pseudos terroristes et vrais crimes sionistes

Surgissant à point nommé pour détourner l'attention des massacres commis par leur protégé en Palestine et au Liban , un nouveau " complot terroriste" vient d'être démasqué par Bush et Blair.

Ces pseudos dangereux terroristes se préparaient à embarquer dans des avions, armés de bombes " qui auraient pu tuer un grand nombre de personnes " " Il faut résister à la terreur islamo-fasciste " ont dit Bush et Blair, relayés par les médias aux ordres qui ne se posent pas trop de questions sur cette curieuse coïncidence.

Le choc de n'avoir pas été trompés

Par Samer Abu Hawwash

Après chaque changement dans le déroulement quotidien de la guerre, comme le bombardement d'une ville israélienne ou les pertes importantes subies par l'armée israélienne, comme à Maroun el-Ras et Bint Jbayl, on se pose la question suivante : est-ce que cela a modifié l'opinion israélienne et quelle est l'ampleur de cette modification ?

La situation juridique des soldats israéliens de nationalité française

A L'attention de Monsieur Jean Marie Colombani Directeur du journal Le Monde

et de Monsieur Robert Solé Médiateur du journal Monde;

Messieurs,

Je souhaite vous faire part de mon étonnement pour la discrétion observée par la presse française, en particulier Le Monde, sur la question de la situation juridique des soldats israéliens de nationalité française.

Lorsque le ciel sème la mort

Par Azmi Bishara

Israël est un état terroriste. La logique diabolique de cet état est activement supportée par un autre état terroriste qui a à sa tête Georges Bush, un homme sadique et violent, très dangereux, entouré d'une bande de Machiavels froids et calculateurs adeptes du terrorisme d'état.

La résistance à la barbarie sioniste : la seule alternative possible

Par Rim al-Khatib

Les déclarations arrogantes des dirigeants sionistes ne laissent aucun doute sur les motivations de leurs attaques folles sur le Liban, et quelques jours avant, sur la bande de Gaza : les dirigeants sionistes veulent détruire tout ce qui affirme s'opposer à l'état de barbarie qu'ils veulent imposer à toute la région, sinon au monde entier.

Pages

S'abonner à RSS - Opinions