Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Opinions

Interview du représentant du Jihad islamique au Liban, Abu Imad Al-Rifa'i

Par CIREPal

Pas un jour, pas une semaine ne passent en Palestine sans l'annonce d'arrestations ou d'assassinats de membres ou cadres du mouvement du Jihad islamique par l'occupation sioniste. Mouvement islamique de résistance, le Jihad islamique est né dans la bande de Gaza à la fin des années 70. Il prône la résistance à l'occupation et refuse catégoriquement toute lutte interne. Ce sont d'ailleurs les responsables du Jihad islamique, aux côtés des autres formations politiques, qui sont sollicités pour mettre fin aux conflits internes qui secouent la scène palestinienne, ayant la confiance de plus d'un partenaire palestinien. C'est cette position charnière dans le paysage politique de la résistance palestinienne que le CIREPAL a voulu faire connaître dans cette longue interview de Abu Imad al-Rifâ'i, représentant du mouvement au Liban.

Interview du représentant du Mouvement du Jihad Islamique au Liban, Abu Imad al-Rifa'i

Tsahal ou le mythe de "l'armée la plus morale du monde

Par Silvia Cattori

En Israël les gens sont généralement très fiers de leur armée. Les autorités israéliennes se sont toujours attachées à la présenter comme quelque chose de pur, de noble, d'unique. Et d'aller répéter que c'est "l'armée la plus morale du monde". Tsahal (Force de Défense Israélienne) n'est pas une armée de défense, comme son nom l'indique, mais une armée offensive, xénophobe, responsable de la plus vaste épuration ethnique et de la plus longue occupation militaire du monde moderne.

De l'accusation d'antisémitisme comme arme de dissuasion.

Par René Naba'a

Gilad Shalit, Arno Klarsfeld.....De la confusion des genres

Le mutisme est complet sur ce point, refoulé au tréfonds du subconscient national, un point noir de la conscience, telle une consigne implicite, comme la marque d'une connivence entre la classe politique française et la communauté journalistique.

Le sujet fâche, car il fait tâche. Au risque de s'exposer à l'accusation d'antisémitisme, il importe toutefois d'assumer le risque de troubler la bonne conscience léthargique occidentale pour la placer face à ses responsabilités, tant il est vrai que la solidarité avec Israël, pour légitime qu'elle puisse être pour de larges secteurs de l'opinion occidentale, ne saurait occulter le débat de fond que cette question pose tant au niveau du droit que de la morale.

Les réseaux terroristes israéliens au Liban

La longue route d'Israël vers la guerre de Juillet (seconde partie)

par Jürgen Cain Külbel*

Présentée par la quasi-totalité des médias occidentaux comme une réaction à la capture de deux soldats, la guerre menée par Israël contre le Liban est le fruit d'une longue préparation qui trouve ses racines dans le coeur même du projet néoconservateur pour le Proche-Orient. Dans un long article dont nous publions aujourd'hui la seconde partie, Jürgen Cain Külbel, décrit la préparation sur le terrain de l'attaque israélienne et notamment les actions terroristes orchestrées par l'État sioniste.

La longue route d'Israël vers la guerre de Juillet 2006

Première partie

par Jürgen Cain Külbel*

Présentée par la quasi-totalité des médias occidentaux comme une réaction à la capture de deux soldats, la guerre menée par Israël contre le Liban est le fruit d'une longue préparation qui trouve ses racines dans le coeur même du projet néoconservateur pour le Proche-Orient. Dans un long article dont nous publions aujourd'hui la première partie, Jürgen Cain Külbel, décrit l'entente entre Washington et Tel-Aviv qui a mené à l'agression du Liban.

La judéomanie a créé une distinction entre les citoyens français

Entretien de Jean Robin

Dans un entretien exclusif publié sur le site http://www.communautarisme.net, Jean Robin, l'auteur de La judéomanie (qui vient de paraître aux éditions Tatamis), revient sur la genèse de son livre et expose sa thèse selon laquelle une focalisation exagérée sur tout ce qui concerne les juifs est à la fois une entorse manifeste au principe d'égalité mais aussi un facteur d'antisémitisme

Isrël ou la Shoah comme alibi

PAR DROR ETKES

L'instrumentalisation de l'Holocauste par l'Etat d'israël revisitée par l'israélien Dror Etkes dans Haaretz ( traduit par D.Hachilif).

"Le rideau est tombé sur la comédie de l'absurde initiée par le régime iranien la semaine dernière - un événement qui a assemblé des figures marginales parmi les négationistes de la Shoah et des chercheurs « alternatifs ».

En Israel la conférence a été couverte avec emphase concernant les déclarations des participants et les réactions des politiciens israéliens. Il est vrai que derrière la conférence internationale se tenait un pays qui déclare son désir de provoquer la chute « du régime sioniste » - mais au delà se pose un problème plus crucial à savoir le lien entre l'identité israélienne contemporaine et l'Holocauste.

La scène palestinienne est le miroir du rapport de forces régional

Par Abdel Sattar Qasim, professeur de sciences politiques à l'Université an-Najah (Nablus)

Quiconque nie que la division de la scène palestinienne est fonction du rapport de forces régional préfère se gargariser des vains slogans et prouve qu'il n'a pas la capacité de résister. Certains préfèrent parler à profusion de l'importance de l'unité nationale palestinienne, de l'unité du sang, de l'ennemi commun qui ne distingue pas entre un Arabe et un autre, un Musulman et un autre, mais se cache en même temps des réalités claires qui montent à la surface, en force, de temps à autre, et notamment au cours des crises.

Quels naïfs, ces Européens !

Par Khaled Amayreh, journaliste palestinien

Le jeudi 16 novembre, le Premier ministre espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a annoncé, lors d’un déplacement en France, une nouvelle "initiative européenne" visant à amener le calme sur le ring israélo-palestinien.

A juste titre, il a souligné que la communauté internationale n’eût su demeurer coite, tandis que la violence faisait plus que jamais rage entre les deux parties.

Au nom de la légalité et de la rationalité

Par Majid al-Barghouty

Au nom de la légalité et de la rationalité, certains politiciens, écrivains et journalistes veulent étouffer l'esprit de la résistance, de la fierté et de la dignité dans les esprits des Arabes libres, musulmans et chrétiens. Au nom de la légalité et de la rationalité, ils veulent consolider les régimes qui ne luttent que contre leurs peuples.

Pages

S'abonner à RSS - Opinions