Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Opinions

Pseudos terroristes et vrais crimes sionistes

Surgissant à point nommé pour détourner l'attention des massacres commis par leur protégé en Palestine et au Liban , un nouveau " complot terroriste" vient d'être démasqué par Bush et Blair.

Ces pseudos dangereux terroristes se préparaient à embarquer dans des avions, armés de bombes " qui auraient pu tuer un grand nombre de personnes " " Il faut résister à la terreur islamo-fasciste " ont dit Bush et Blair, relayés par les médias aux ordres qui ne se posent pas trop de questions sur cette curieuse coïncidence.

Le choc de n'avoir pas été trompés

Par Samer Abu Hawwash

Après chaque changement dans le déroulement quotidien de la guerre, comme le bombardement d'une ville israélienne ou les pertes importantes subies par l'armée israélienne, comme à Maroun el-Ras et Bint Jbayl, on se pose la question suivante : est-ce que cela a modifié l'opinion israélienne et quelle est l'ampleur de cette modification ?

La situation juridique des soldats israéliens de nationalité française

A L'attention de Monsieur Jean Marie Colombani Directeur du journal Le Monde

et de Monsieur Robert Solé Médiateur du journal Monde;

Messieurs,

Je souhaite vous faire part de mon étonnement pour la discrétion observée par la presse française, en particulier Le Monde, sur la question de la situation juridique des soldats israéliens de nationalité française.

Lorsque le ciel sème la mort

Par Azmi Bishara

Israël est un état terroriste. La logique diabolique de cet état est activement supportée par un autre état terroriste qui a à sa tête Georges Bush, un homme sadique et violent, très dangereux, entouré d'une bande de Machiavels froids et calculateurs adeptes du terrorisme d'état.

La résistance à la barbarie sioniste : la seule alternative possible

Par Rim al-Khatib

Les déclarations arrogantes des dirigeants sionistes ne laissent aucun doute sur les motivations de leurs attaques folles sur le Liban, et quelques jours avant, sur la bande de Gaza : les dirigeants sionistes veulent détruire tout ce qui affirme s'opposer à l'état de barbarie qu'ils veulent imposer à toute la région, sinon au monde entier.

Des forces israéliennes assoiffées de guerre

par Tanya Reinhart

" L'armée israélienne est assoiffée de guerre. Elle ne se soucie pas des soldats prisonniers en agissant de cette manière. Depuis 2002, l'armée argue que l'opération qui a eu lieu sur Jénine dans le cadre de l'offensive « Bouclier défensif » est également nécessaire sur Gaza."

Quel est le contexte de l'opération du Hezbollah et de la destruction israélienne du Liban ?

Dilemme entre l'agenda régional et l'agenda local. Par Sari Hanafi

Les combattants libanais du Hezbollah ont capturé deux soldats israéliens dans une incursion frontalière le 12 juillet.

Cette action a été suivie par des attaques israéliennes destructrices contre des cibles libanaises du Hezbollah et en particulier contre l'infrastructure libanaise (l'aéroport, les ports, 56 ponts, 4 centrales électriques, les routes, etc.) entrainant jusqu'ici la mort de plus de 145 civils Libanais et blessé des centaines d'autres et imposant au Liban un blocus aérien, maritime et terrestre.

Al-Qassam : une arme militaire ou une arme politique ?

Par Hashim Hamdane

"J'ai tiré sur le policier palestinien, pendant que d'autres tiraient sur les cinq autres personnes. J'ai vidé mon chargeur entier sur lui pour m'assurer de sa mort, puis je l'ai retourné sur le dos. C'était un homme gras, de cinquante ans. Son cadavre était troué. C'était la première fois que je tuais quelqu'un... Ce fut un vrai plaisir..."

Il s'agit des paroles d'un soldat de l'occupation, après l'exécution de sang-froid d'une mission de vengeance, où 15 soldats palestiniens furent assassinés.

Une lecture de l'appel du père du Caporal Shalit : quand l'espoir est à l'épreuve de la réalité

Par Rana El-Khatib, in The Daily Star/Beyrouth du lundi 3 juillet 2006

En lisant le Jerusalem Post en ligne, je suis tombée sur des propos tirés d'une lettre que Noam Shalit a écrit à son fils, Gilad Shalit, le caporal de l'armée israélienne enlevé. Dans cette lettre il tente d'en appeler à l'humanité des ravisseurs palestiniens, leur disant qu'il espère qu'ils traitent son fils de la même manière qu'Israël traite les prisonniers palestiniens. Il poursuit en indiquant : J'espère que ceux qui détiennent Gilad ont des femmes et des familles, ainsi ils peuvent savoir ce que nous éprouvons.

« Liquider » et « Disperser »

PAR YITZHAK LAOR dans le journal istalien Il Manifesto

"Deux registres linguistiques différents dominent l'hébreu quand il s'agit de la lutte palestinienne pour l'indépendance et de la guerre contre celle-ci : l'hébreu pur et l'hébreu brut.

Pages

S'abonner à RSS - Opinions