Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Opinions

Il faut reconnaître l’évidence

Mise en place en1994 comme organisme politique de transition pour servir de guide dans le processus d’indépendance palestinienne, l’AP s’est transformée en bras sécuritaire servant de première ligne de défense à l’armée israélienne, en plus de protection de ses propres intérêts.

Le racisme et le meurtre pour seule politique

Haftom Zarhum, un Érythréen de 29 ans, a été lynché par des Israéliens juifs simplement parce qu’il avait l’air différent.

Après qu’il ait reçu une balle dans la jambe, une foule l’a encerclé comme des hyènes sur une proie sanglante, jetant un banc sur sa tête et chantant l’hymne officieux sioniste de la haine : « Mort aux Arabes, les Arabes dehors ! » Et « Am Israël Hai ».

Par-delà Abbas et Oslo

<p>Sans le soutien à Israël des Etats-Unis et de la communauté internationale, l’occupation et le régime colonial imposés aux Palestiniens ne pourraient se perpétuer.<br />
<br />

Pourquoi Netanyahou innocente Hitler

"Dans le climat actuel d’incitation au génocide du peuple palestinien, où la population juive est encouragée à faire des pogroms, Benjamin Netanyahou a en effet repris, et non par inadvertance, un vieux thème, parmi les plus hallucinants, de la propagande sioniste", analyse Nicolas Shahshahani, vice-président de CAPJPO-EuroPalestine

"La presse et un grand nombre de politiciens israéliens s’en prennent mercredi à Netanyahou, pour des déclarations du Premier ministre israélien rendant en substance les Arabes, et non les nazis, responsables de l’extermination des juifs d’Europe.

Les Palestiniens ont besoin d’espoir, pas de calme

Le gouvernement israélien ne veut pas leur laisser le moindre espoir et l’Autorité palestinienne n’a pas les moyens de leur en donner.

Depuis le début de l’explosion actuelle de violence en Israël et en Palestine occupée, de nombreux dirigeants étrangers, ainsi que le Conseil de sécurité des Nations unies, ont insisté sur l‘urgence de rétablir le « calme ». Au lieu d’appels au calme, un euphémisme pour la soumission palestinienne, il faudrait plutôt redonner un véritable espoir de liberté aux Palestiniens par des mesures de justice crédibles et efficaces.

La Nakba : un crime observé, ignoré mais pas oublié

Le 15 mai est généralement un déclic pour un voyage dans le temps. Et pour une raison incompréhensible, chacun de ces voyages rappelle un aspect différent de la Nakba. Cette année, je suis plus que tout préoccupé par l'apathie et l'indifférence perpétuelle de l'élite politique et des médias occidentaux face au sort des Palestiniens.

Les Belles au bois dormant d’Israël se sont réveillées de leur silence mortel

Les Israéliens ne savaient rien des souffrances des Palestiniens au-delà des montagnes sombres, à une demi-heure de distance. En réalité pour la plupart, ils ne voulaient pas savoir.

Pourquoi avoir peur d’une intifada ?

La troisième Intifada doit être dirigée contre l’occupation continue des forces israéliennes ainsi que contre leur sous-traitant, l’Autorité palestinienne

Les opérations d’Al-Quds et Naplouse confirment l’humanisme de la résistance

Jour après jour, la conduite humaine du résistant palestinien fait ses preuves, à l’encontre de l’occupant sioniste qui montre de plus en plus les dents et sa nature criminelle. Malgré la colonisation et tout ce qu’elle engendre, le résistant palestinien essaie de ne pas toucher aux enfants des occupants.

La lacune entre deux conduites est trop large. Les Palestiniens évitent les enfants, les enfants sont visés par les colons. Brûler vif le nourrisson Dawabsha, avec ses parents, reste un exemple bien loquace.

Les Palestiniens se battent pour leur vie

Que nous remarquions qu’il y a une guerre que lorsque des juifs sont assassinés n’enlève rien au fait que des Palestiniens se font tuer tout le temps.

Oui, il y a une guerre, et le Premier ministre Benjamin Netanyahu, avec son mandat du peuple, a ordonné qu’elle s’intensifie. Il n’écoute déjà  pas les messages de conciliation et d’acceptation du Président palestinien Mahmoud Abbas dans les périodes calmes, pourquoi devrait-il les écouter aujourd’hui ?

Pages

S'abonner à RSS - Opinions