Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Prisonniers politiques palestiniens

L'arrestation des enfants par l'occupation: une nouvelle guerre contre l'enfance palestinienne

Après la vaste campagne d'enlèvements menée contre des enfants et des mineurs palestiniens, le tribunal israélien a approuvé une nouvelle loi qui permet la délivrance de peines de prison contre des enfants palestiniens, une nouvelle escalade ciblant l'enfance palestinienne et une autre violation des droits humains.

Et pendant ce temps dans les prisons israéliennes....

Personne n’en parle, mais les quelque 6000 prisonniers politiques palestiniens incarcérés illégalement dans des geôles israéliennes sont actuellement livrés aux mains de leurs bourreaux et plus que jamais malltraités pendant que la rue s’enflamme. L’un d’entre eux, Fadi Darbi, 30 ans, vient de mourir par manque de prise en charge médicale.

Fabi Darbi, 30 ans, habitant de Jenine, emprisonné depuis 10 ans dans différentes prisons de l’occupant vient de mourir faute de soins.

Najet, en Palestine, envoie le message suivant :

Journal de prison

Je m’appelle Mohammad Jamal Ali Nasser, je suis né le 14 septembre 1992, je suis originaire du village de Der Qaddis (district de Ramallah), étudiant au département de Français à l’université An Najah (Naplouse). Je suis actuellement détenu à la prison israélienne d’Eshel (Beer Sheva).

C’était le 28 juin 2014, il était deux heures du matin. J’étais chez mes parents, dans notre maison familiale.

De sa prison israelienne, Marwan Barghouti appelle à la résistance armée

Le leader palestinien Marwan Barghouti a été placé à l’isolement pour la 23ième fois depuis son incarcération à la prison de Hadarim. La presse israelienne a déclaré que M. Barghouti a été puni à cause d’une lettre sortie clandestinement de prison et publiée dans le quotidien le plus diffusé dans les territoires palestiniens.

Enchaînés à l’occupation israélienne

DROITS DE L’ENFANT • Chaque année, environ sept cents jeunes Palestiniens âgés de 12 à 17 ans sont enfermés dans les prisons israéliennes, selon l’Unicef. Observatrice en Cisjordanie, Ghislaine Remontarance a pu assister à la comparution devant une cour militaire d’un adolescent de 14 ans. Témoignage.

Réfugiés

« Nous sommes encore vivants, nous avons de l’espoir. Vous qui avez le Droit, aidez nous à avoir une vie d’être humains. » ; « Nous n’avons pas besoin d’argent, nous avons besoin de retrouver notre terre. » ; « Les Israéliens pensent que la prison va nous casser, nous ôter l’envie de nous battre contre l’occupation mais c’est tout le contraire. » Voici par investig'action les témoignages percutants de trois réfugiés palestiniens, à partir de l'excellente brochure « Réfugiés », réalisée par la journaliste Elsa Grigaut.

L’Autorité de Ramallah doit cesser d’emprisonner et de torturer

Au point le plus bas de la farce du processus de « paix » processus, le président Mahmoud Abbas a signé, le mardi 1er avril 2014, des lettres d’adhésion à 15 traités multilatéraux et conventions (un droit acquis à la suite de l’accès de la Palestine au statut d’État observateur devant l’Assemblée générale des Nations Unies en novembre 2012) en réaction au refus d’Israël de libérer le 29 mars 2014, 30 prisonniers de la période pré-Oslo.

Soutenir la lutte des prisonniers détenus dans les geôles sionistes Avril 2014 : N°4

« Notre liberté, nous l’arracherons »

Un enfant palestinien décrit la torture et les mauvais traitements infligés lors de son arrestation (vidéo)

Rashid Al-Rashq, un jeune palestinien de 14 ans, a révélé que les forces israéliennes l'ont torturé et maltraité après qu'il ait été emprisonné pendant 2 mois sur l'accusation de soi-disant jets de pierres. Al Rashq, qui habite la vieille ville de Jérusalem, a dit à l'agende de presse Quds que la police israélienne l'a arrêté dans la vieille ville et l'a emmené au quartier général de la police de Qishleh, près de la Porte de Jaffa, pour l'interroger sans la présence de son père.

Un enfant palestinien décrit la torture et les mauvais traitements infligés lors de son arrestation (vidéo)

Rashid Al-Rashq, un jeune palestinien de 14 ans, a révélé que les forces israéliennes l'ont torturé et maltraité après qu'il ait été emprisonné pendant 2 mois sur l'accusation de soi-disant jets de pierres. Al Rashq, qui habite la vieille ville de Jérusalem, a dit à l'agende de presse Quds que la police israélienne l'a arrêté dans la vieille ville et l'a emmené au quartier général de la police de Qishleh, près de la Porte de Jaffa, pour l'interroger sans la présence de son père.

Pages

S'abonner à RSS - Prisonniers politiques palestiniens