Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Prisonniers politiques palestiniens

Israël applique le décret militaire 1650 pour déporter la population Palestinienne

Ahmad Sabbah a été déporté vers Gaza mercredi 21 avril après sa libération d'une prison israélienne.

« Je me considère comme le premier détenu déporté à Gaza, et que je resterai sous cette tente au terminal d'Erez jusqu'à ce que je sois autorisé à rejoindre ma femme et ma famille à Tulkarem » a déclaré Sabbah jeudi.

17 Avril : Journée Nationale des prisonniers palestiniens

Résister à l'occupation, c'est vivre libre

La question des prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes ne se limite pas à des chiffres ou à des statistiques, mais pour connaître leur situation, il faut connaitre leur nombre, leurs lieux de détention et leurs conditions de vie. En 2009, des campagnes d'arrestations à grande échelle ont été effectuées parmi des milliers de Palestiniens de différentes régions de la Cisjordanie, ainsi que de la bande de Gaza pendant et après la récente agression israélienne.

Communiqué GUPS : Une nouvelle étape est franchie dans la politique de purification ethnique israélienne

Des milliers de palestiniens menacés de déportation : une nouvelle étape est franchie dans la politique de purification ethnique israélienne.

Le 13 avril 2010, le décret militaire israélien n°1650 est entré en vigueur, menaçant plusieurs dizaines de milliers de palestiniens vivants en Cisjordanie d'expulsion. Il permet en effet aux autorités militaires de cibler toute personne résidant en Cisjordanie sans autorisation, considérer désormais comme « agent infiltré ».

Les prisonniers palestiniens en grève : soutenons leur résistance

En ce mois d'avril 2010, le mouvement des prisonniers a lancé un mouvement de grève pour protester contre les conditions humiliantes dans lesquelles se déroulent les visites des familles et contre la détérioriation des conditions de détention.

Donnez à Salah Hamouri et à ses camarades le droit de lire en prison

Salah : nouveaux mensonges de l'Ambassade d'Israël en France !

Suite à l'appel lancé par Salah et ses camarades prisonniers, publié le 9 février, par lequel ils nous demandaient d'intervenir auprès des autorités israéliennes pour que les prisonniers politiques palestiniens puissent avoir droit d'accéder aux livres et journaux, une amie a écrit à l'Ambassade d'Israël en France pour faire valoir cette exigence.

Prisonnières palestiniennes : 33 combattantes de la liberté

Il semble difficile de déterminer, au jour le jour, le nombre des prisonniers palestiniens dans les geôles de l'occupation, mais aussi le nombre des prisonnières à cause des enlèvements quotidiens opérés par les forces de l'occupation, en Cisjordanie surtout.

Liberté pour Salah Hamouri ! par UJFP

François Cluzet, en mettant sa notoriété de comédien au service d'une cause juste étouffée politiquement et dans les media français, a agi en citoyen responsable et en intellectuel digne de ce nom. Il a dénoncé à la télévision, le scandale de la condamnation et de l'emprisonnement d'un citoyen franco-palestinien par un tribunal israélien illégal au regard du droit international puisque siégeant dans les territoires illégalement occupés. Et surtout il a dénoncé le silence des media, et l'abandon des politiques français.

Salah Hamouri, citoyen français, de père palestinien et de mère française, a été lourdement condamné à 7 ans de prison pour un délit qu'il n'a pas commis.

Les captives palestiniennes, souffrances inhumaines, en attendant une lueur de liberté

Jour après jour, les souffrances du peuple palestinien ne cessent d'augmenter. Elles ne sont pas peu nombreuses les familles dont un ou plusieurs membres se trouvent derrière les barreaux de l'occupation israélienne.

Farwana: «Tous les faits sur le terrain prouvent que le reportage suédois est exact"

Par Saed Bannoura

L'ancien détenu palestinien, le chercheur Abdul-Nasser Farwana, a déclaré que tous les faits sur le terrain, et ce depuis des décennies, prouvent que l'occupation israélienne a exécuté des détenus palestiniens après qu'ils aient été jugés et a refusé de rendre leurs corps à leurs familles.

"Israël" est le seul pays qui confisque les cadavres

Par Leila Mazboudi

L'article du journaliste suédois Donald Boström "Nos fils pillés de leurs organes" fait toujours parler de lui.

Évoquant l'implication de soldats israéliens dans un trafic d'organes de Palestiniens tués durant les guerres et lors de leur détention dans les prisons israéliennes, il le lie au réseau découvert aux États-Unis, impliquant plusieurs rabbins, dont le Grand rabbin de la communauté juive syrienne aux États-Unis Saul Kassin, et le fils d'un rabbin séfarade, Salomon Dwek, et surtout un résident de Brookline, un certain Levy Izhak Rosenbaum.

Pages

S'abonner à RSS - Prisonniers politiques palestiniens