Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Politique

la vidéo du terrifiant lynchage d’un migrant africain

La vidéo ci-dessous provient des caméras de surveillance de la gare routière de Beer-Sheva où, le 18 octobre dernier, un migrant érythréen, qui cherchait à se protéger d’une attaque indiscriminée à l’arme à feu par un jeune Palestinien, a été abattu puis lynché par une meute d’Israéliens déchaînés, dont une majorité de soldats, gardes de « sécurité » ou encore gardiens de prison.

https://www.youtube.com/watch?v=GWjP2_PRjPQ

L’armée israélienne et les écoles travaillent main dans la main

Ces liens étroits impliquent que les élèves sont éduqués pour être de « bons soldats » plutôt que de bons citoyens.

HAÏFA – La tâche qui incombe aux élèves israéliens : déjouer une attaque terroriste imminente qui menace leur école. Mais pour y arriver, ils doivent trouver des indices à l’aide des mots-clefs qu’ils apprennent en cours d’arabe.

Les projets de cours d’arabe pour les écoliers juifs d’Israël prennent des orientations étranges.

que dit le droit international du droit à la résistance ?

« Résistance, résistance, c’est la voix de l’existence ! » Un slogan souvent entendu et répété dans les manifestations organisées en faveur de la cause palestinienne. Aux yeux de bon nombre de Palestiniens, la résistance armée est l'option la plus adéquate pour se libérer de l’occupation israélienne. Le droit international légitime-t-il le droit à la résistance ? Dans quelles circonstances ? Eclairage de Gilles Devers, avocat au Barreau de Lyon spécialisé dans le droit pénal international .
 

L’Autorité de Ramallah poursuit ses attaques contre la résistance palestinienne

Cibler la résistance palestinienne est cruciale pour consolider la structure politique de l’Autorité palestinienne, elle améliore son rôle d’agent d’exécution d’Israël.

Le penchant de l’Autorité palestinienne pour la navigation entre compromis et répression politique s’est manifesté récemment au cours d’une nouvelle répression contre les militants palestiniens en Cisjordanie.

Il n’y aura pas de paix tant que l’occupation israélienne continuera

L’escalade n’a pas débuté avec la mort de deux colons israéliens. Elle a débuté il y a longtemps, et s’est poursuivie durant des années. Chaque jour, des Palestiniens sont tués, blessés, arrêtés. Chaque jour, le colonialisme avance, le siège contre notre peuple à Gaza se poursuit, l’oppression et l’humiliation persistent.

L’ouverture de tous les fronts avec l’ennemi est un devoir de la nation

Dans un entretien paru dans  le quotidien Assafir, Abu Imad Rifâ’î, représentant au Liban du Mouvement du Jihad islamique en Palestine, a déclaré que l’Intifada n’est qu’à ses débuts, elle va se poursuivre, à des cadences variées, comme cela s’est passé au cours des intifada précédentes, en 1987 et 2000, affirmant « notre peuple possède un souffle long et une volonté inébranlable. Il affrontera la politique des exécutions et la répression israélienne ».

Saeb Erekat parle de la paix, des élections et du départ d’Abbas

Le négociateur en chef palestinien a expliqué à MEE qu’il estime que le leader emprisonné Marwan Barghouti remplacera probablement Mahmoud Abbas en tant que président palestinien
Saeb Erekat, secrétaire général de l’Organisation pour la libération de la Palestine (AFP)

Marwan Barghouti, le leader du Fatah incarcéré dans une prison israélienne depuis 13 ans, est clairement favori pour succéder à Mahmoud Abbas en tant que président palestinien, a affirmé Saeb Erekat, négociateur vétéran et secrétaire général de l’OLP.

Le discours d’Abbas aux Nations Unies : un pétard mouillé !

Comme à l’habitude, Abbas a raté l’occasion de faire des annonces significatives lors de l’assemblée générale des Nations Unies, écrit Sharif Nashashibi.

Les rumeurs allaient bon train avant le discours de Mahmoud Abbas à la 70e Assemblée générale des Nations Unies ce mercredi, au cours de laquelle le drapeau palestinien a été déployé pour la première fois. La spéculation était alimentée par Abbas lui-même qui aurait promis que son discours serait une « bombe ».

Communiqué du Hamas sur le discours d'Abbas à l'ONU

Au nom de Dieu le Miséricordieux
Un communiqué du mouvement de résistance islamique , Hamas, sur le dernier discours d’Abbas aux Nations Unies
Initialement, le Hamas confirme son rejet des accords d’Oslo et de ses concessions, et son  invitation  à être retirée de l'histoire de notre peuple.

Bien que Abbas n'ait consulté aucun mouvement actif  ni organisation vive  du peuple Palestinien  avant son discours, même s’il s’est  adressé au  monde entier, sans  ses partenaires dans la patrie,  nous avons mis nos commentaires sur le fond de son discours :

Abbas à l'ONU : Fin des accords d'Oslo ?

New-York - CPI
Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas a déclaré que les palestiniens ne peuvent plus respecter les accords convenus avec Israël quand cette dernière s’obstine à les transgresser.

Dans son discours devant les 70 membres de l’ONU à New York mercredi, Abbas a déclaré : « Israël doit assumer toutes ses responsabilités comme puissance occupante, parce que le statu quo ne peut continuer », sans préciser la nature de l’alternative ni la date de son application.

Pages

S'abonner à RSS - Politique