Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Politique

Déclaration de Kofi annan

Department of Public Information •News and Media Division• New York

L'EXÉCUTION DE LA FEUILLE DE ROUTE PERMETTRA DE CRÉER UNE PALESTINE SOUVERAINE ET DÉMOCRATIQUE VIVANT CÔTE À CÔTE AVEC ISRAËL DANS LA PAIX ET LA SÉCURITÉ, DÉCLARE KOFI ANNAN

Vous trouverez ci-après le texte intégral du message du Secrétaire général de l'ONU, M. Kofi Annan, à l'occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, le 26 novembre 2005:

L'écran de fumée de Gaza

Cette semaine, Palestine Report a interviewé Hind Khoury, le ministre des Affaires pour Jérusalem

Le gouvernement israélien se sert du retrait de Gaza pour faire un écran de fumée destiné à couvrir ce qu'il fait à Jérusalem-Est.

Ces mesures intègrent la poursuite de la construction du mur, et, conformément à la décision de juillet dernier, couperont pratiquement Jérusalem-Est de la Cisjordanie à dater du 1er septembre.

Interview Sharon

Propos recueillis à Tel-Aviv par Luc de Barochez et Patrick Saint-Paul

Après les dernières manifestations hostiles des colons, envisagez-vous d'avancer le retrait israélien de la bande de Gaza, prévu le 15 août, pour éviter d'autres incidents ?

Ariel SHARON. – Nous étions prêts à commencer l'évacuation le 22 juillet. Mais les habitants des implantations et ceux qui les soutiennent nous ont demandé de respecter le caractère religieux de ces deux semaines en reportant le début du retrait au 15 août. Le plan de désengagement sera réalisé.

Conférence de presse Ramallah 06 septembre2005

Mustafa Barghouti rejette les allégations israéliennes d'un « retrait » de Gaza et condamne l'agression d'ouvriers au chômage

Le secrétaire générale de l'Initiative nationale palestinienne a démenti la propagande israélienne qui tend à présenter les mesures entreprises dans la bande de Gaza comme un retrait, et dont a été victime la plupart des organes de presse étrangers voire même certains autres médias arabes.

Lors d'une conférence de presse tenue au siège de l'Initiative à Ramallah, M. Mostafa Barghouti a esquissé les moyens de sortie de la situation actuelle, dangereuse sur le plan interne, qui connaît un climat de désordre sécuritaire et souffre d'un manque d'organisation.

Lettre ouverte à un Prix Nobel de la Paix

Le jeudi 1er septembre 2005

Monsieur

D'aucune façon dans ce texte, je ne prononcerai votre nom. Non pas que je craigne quelques mauvaises réactions de votre part, ou que je veuille particulièrement vous épargner. Non ! Je laisserai au lecteur de cette lettre, le soin de vous reconnaître.

Myhes fondateurs et évacuation conceptuelle

Par G. Piteberg

Comment les mythes fondateurs d'Israël ont déterminé l'évacuation conceptuelle des Palestiniens, pendant et après leur évacuation physique.

L'invention du « transfert rétroactif » et des « absents présents » comme euphémismes glacials du nettoyage ethnique.

par GABRIEL PITERBERG

Un demi-milliard de dollars américains pour judaïser le Naqab et la Galilée

Le directeur général du bureau de premier ministre israélien et son collègue du ministère des finances se sont rendus ce jeudi à Washington pour achever les négociations à propos de l'accord économique spécial concernant les dons que les Etats-Unis réservent à aider Israël pour judaïser le Naqab et la Galilée. Ce plan de judaïsation vise à installer des colons, qu'ils soient ceux de Gaza ou non, dans ces régions où la population palestinienne a résisté à son expulsion depuis 1948.

La renaissance de l'économie palestinienne en question

Par Nigel Roberts et Stefano Mocci 

La Banque Mondiale a consacré beaucoup d'efforts, au cours de l'année écoulée, à analyser et à débattre avec l'Autorité palestinienne (AP), le gouvernement d'Israël (GI) et la communauté internationale, de ce qui est nécessaire pour redonner vie à une économie palestinienne dévastée, et pour développer de nouvelles relations économiques plus saines entre Israël et l'AP. Nous l'avons fait tout en sachant que la croissance économique et la prospérité ne sont pas en elles-mêmes une garantie de paix, mais que la stagnation, le chômage et la pauvreté endémique rendent infiniment plus difficile toute recherche de réconciliation.

« Bush peut libérer la Palestine de la tyrannie de l'occupation »

Une interview de Hanan Ashrawi

LES MEDIAS SONT PLEINS DE NOUVELLES SUR LES CHANCES NOUVELLES POUR LA PAIX AU MOYEN-ORIENT . MAHMOUD ABBAS EST LE NOUVEAU PRESISIDENT PALESTINIEN, LE GOUVERNEMENT ISRAELIEN EST ELARGI ET LE PRESIDENT AMERICAIN A PROMIS DE NOUVEAUX EFFORTS POUR SON SECOND MANDAT. MO* A DEMANDE A HANAN ASHRAWI, LA VOIX LA PLUS INDEPENDANTE DE LA POLITIQUE PALESTINIENNE, SI CET OPTIMISME EST JUSTIFIE.

Il s'agit d'Israel : rien à voir avec l'antisémitisme

Ne pas s'exprimer sur cette injustice serait plus qu'une erreur, ce serait ignorer une menace qui pèse sur nous tous par Ken Livingstone, maire de Londres, le 4 mars 2005

Le racisme est une idéologie réactionnaire unique, brandie pour justifier les plus grands crimes de l'histoire : traite négrière, extermination des habitants originaires dans les Caraïbes, élimination de tous les habitants indigènes de Tasmanie, apartheid. L'Holocauste a été l'expression fianle, « industrialisée » de la barbarie raciste. Le racisme, c'est la ligne de démarcation des mouvements les plus réactionnaires. Une idéologie qui commence par déclarer qu'un être humain est inférieur à un autre est la pente qui débouche sur Auschwitz. Voilà pourquoi je déteste le racisme. Aucun commentateur sérieux n'a prétendu que mes commentaires à un reporter du Evening Standard, le mois dernier, en dehors de City Hall, étaient antisémites. Aussi je suis heureux que Henry Grunwalk, président du conseil représentatif des juifs britanniques [« Board of Deputies of British Jews »], ait reconnu ici même que « Ken est sincère quand il affirme qu'il considère l'Holocauste comme le pire crime du siècle dernier ».

Pages

S'abonner à RSS - Politique