Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Politique

Saeb Erekat parle de la paix, des élections et du départ d’Abbas

Le négociateur en chef palestinien a expliqué à MEE qu’il estime que le leader emprisonné Marwan Barghouti remplacera probablement Mahmoud Abbas en tant que président palestinien
Saeb Erekat, secrétaire général de l’Organisation pour la libération de la Palestine (AFP)

Marwan Barghouti, le leader du Fatah incarcéré dans une prison israélienne depuis 13 ans, est clairement favori pour succéder à Mahmoud Abbas en tant que président palestinien, a affirmé Saeb Erekat, négociateur vétéran et secrétaire général de l’OLP.

Le discours d’Abbas aux Nations Unies : un pétard mouillé !

Comme à l’habitude, Abbas a raté l’occasion de faire des annonces significatives lors de l’assemblée générale des Nations Unies, écrit Sharif Nashashibi.

Les rumeurs allaient bon train avant le discours de Mahmoud Abbas à la 70e Assemblée générale des Nations Unies ce mercredi, au cours de laquelle le drapeau palestinien a été déployé pour la première fois. La spéculation était alimentée par Abbas lui-même qui aurait promis que son discours serait une « bombe ».

Communiqué du Hamas sur le discours d'Abbas à l'ONU

Au nom de Dieu le Miséricordieux
Un communiqué du mouvement de résistance islamique , Hamas, sur le dernier discours d’Abbas aux Nations Unies
Initialement, le Hamas confirme son rejet des accords d’Oslo et de ses concessions, et son  invitation  à être retirée de l'histoire de notre peuple.

Bien que Abbas n'ait consulté aucun mouvement actif  ni organisation vive  du peuple Palestinien  avant son discours, même s’il s’est  adressé au  monde entier, sans  ses partenaires dans la patrie,  nous avons mis nos commentaires sur le fond de son discours :

Abbas à l'ONU : Fin des accords d'Oslo ?

New-York - CPI
Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas a déclaré que les palestiniens ne peuvent plus respecter les accords convenus avec Israël quand cette dernière s’obstine à les transgresser.

Dans son discours devant les 70 membres de l’ONU à New York mercredi, Abbas a déclaré : « Israël doit assumer toutes ses responsabilités comme puissance occupante, parce que le statu quo ne peut continuer », sans préciser la nature de l’alternative ni la date de son application.

Israël joue gros à al-Aqsa, et Nétanyahou pourrait bien l’emporter

Les conséquences de la création de l’Etat d’Israël sur les ruines de la Palestine, basée sur une série d’objectifs utilisant les lettres de l’alphabet hébreu, continuent toujours de guider les stratégies israéliennes.

Les récentes violences contre les fidèles palestiniens à la mosquée d’ Al-Aqsa dans le quartier occupé de Jérusalem-Est est l’extension logique de la même ambition.

L’Autorité de Ramallah sabote la candidature à l’UNESCO d’une collection d’affiches pour la Palestine

Un haut diplomate de l’Autorité Palestinienne a refusé de défendre une initiative visant à obtenir de l’Organisation des Nations Unies qu’elle reconnaisse la portée historique d’affiches sur le thème de l’opposition à l’occupation israélienne.

Le mois prochain, un programme géré par l’UNESCO – L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture - doit approuver un certain nombre de collections de documents estimés avoir une valeur historique et universelle.

Le départ d’Abbas changerait-il quoi que ce soit ?

Le Conseil national palestinien (CNP) doit se réunir ce mois-ci pour la première fois depuis 2009 pour accepter la démission de Mahmoud Abbas en tant que président de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), avec plus de la moitié de 18 membres du Comité.

La corruption en Palestine : un système devenu autonome

Tariq Dana argumente que la corruption fait partie intégrante du corps politique palestinien et qu’elle est antérieure à l’instauration de l’Autorité palestinienne.

D’après son analyse, il faut saisir le problème à la racine, il ne suffit pas de l’aborder avec les mesures conventionnelles utilisées dans d’autres pays, mais dans le contexte d’une colonisation et d’une occupation qui se prolongent et compte tenu de la manière dont Israël exploite et renforce à la fois cette corruption. (1)

L’assassinat par Israël du bébé Ali Dawabshah : un communiqué du mouvement Hamas

Le peuple palestinien en Cisjordanie a le droit et le devoir d’exprimer son rejet et sa colère, et il a droit à des mesures de rétorsion pour l’assassinat de ses enfants.

Cour pénale internationale : l‘étau se resserre sur Israël

Au grand dam de ses détracteurs  la Cour pénale internationale, qualifiée volontiers de « Cour de justice de Blancs pour juger les Noirs », semble bien partie pour trainer en justice nombre de dirigeants israéliens. Une nouvelle ère s’ouvre-t-elle dans l’histoire du conflit israélo-palestinien ?

Affaire du Mavi Marmara : rappel des faits

Pages

S'abonner à RSS - Politique