Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Politique

La Troïka des pillards de Gaza : Israël, l'Autorité palestinienne et l'UNRWA

Le dossier de la reconstruction de Gaza a entraîné des paradoxes grossiers, de ceux qui apporteront davantage de misère dans la petite enclave après l'accord fragile de cessez le feu. Ce qui vraiment brise le cœur des Palestiniens de Gaza, c'est que les mêmes qui ont fait pleuvoir des tonnes d'explosifs sur leurs têtes vont les inonder de leurs "bienfaits", et même en tirer profit... Alors qu'ils ont payé du prix de leur sang, leurs assassins sont récompensés par la reconstruction de la Bande, et en les espionnant, sous le couvert de la communauté internationale.

Les Nations Unies pavent la route au « blocus électronique » de Gaza

Cinquante-et-un jours de guerre n’ont pas suffi à effacer les conséquences de sept ans d’un blocus qui a affecté tous les aspects de la vie dans la bande de Gaza. Après les ravages et la dévastation causés par la guerre, il semble maintenant que le siège a été reconduit de nouvelle manière.

Personne ne nous fera taire

Les manifestants prennent les rues de Kafr Kanna en Israël, pour protester contre le meurtre par la police d’un jeune palestinien de 22 ans.
Un hélicoptère de la police fait des cercles au-dessus de la foule, et le vent amène une odeur nauséabonde après que les forces de police israéliennes aient déversé de l’eau putride (shunk water) sur des manifestants à l’entrée de ce village palestinien de Galilée au nord d’Israël.
Les jeunes ont incendié des pneus et jeté des pierres, mais ils ont été repoussés de plusieurs centaines de mètres par les policiers.

Deux sympathisants de la LDJ écopent de prison ferme pour avoir attaqué un juif antisioniste

Deux sympathisants de la Ligue de défense juive (LDJ) ont été condamnés à six et dix mois de prison ferme pour avoir visé en 2012 avec une bombe artisanale la voiture d’un juif qui avait critiqué la politique israélienne sur son blog. Le site internet, Le Cercle des volontaires, s’en était pris à «la nébuleuse sioniste française» dans un article de juin 2012.

Le sionisme par Youssef Boussoumah 1 ère partie

En 2003, dans la foulée de la deuxième intifada sortait une bizarrerie politico-littéraire : « le sionisme expliqué à nos potes ». L'ouvrage collectif était signé par des sionistes notoires qui se fixaient comme but de « réhabiliter le sionisme pour faire comprendre à « (leurs) potes » qu'il n'est pas contradictoire d'être sioniste et citoyen français, sioniste et pro palestinien ». Parmi eux les truculents Alexandre Adler, Elie Barnavi, Patrick Klugman, Bernard-Henri Levy et Jacques Tarnero.

Israël a déclaré la guerre aux banques palestiniennes

Quand les efforts de négociations de paix du Secrétaire d’État John Kerry ont trébuché - d’aucuns disent "échoué" - fin avril, Israël a pris des mesures punitives pour sanctionner les Palestiniens qui n’acceptent pas une soumission politique absolue. Concrètement, Israël déclare la guerre à l’économie palestinienne.

L’Autorité de Ramallah doit cesser d’emprisonner et de torturer

Au point le plus bas de la farce du processus de « paix » processus, le président Mahmoud Abbas a signé, le mardi 1er avril 2014, des lettres d’adhésion à 15 traités multilatéraux et conventions (un droit acquis à la suite de l’accès de la Palestine au statut d’État observateur devant l’Assemblée générale des Nations Unies en novembre 2012) en réaction au refus d’Israël de libérer le 29 mars 2014, 30 prisonniers de la période pré-Oslo.

Sous la pression, l'OLP essaie de limiter les dégâts provoqués par l'attaque d'Abbas sur le boycott d'Israël

Ebranlée par les critiques des activistes palestiniens et internationaux, l'Autorité Palestinienne (PA) s'est écartée des commentaires de son dirigeant de factoMahmoud Abbas qui a désavoué le mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS). En Afrique du Sud pour la commémoration de Nelson Mandela au début du mois, Abbas a déclaré : "Non, nous ne soutenons pas le boycott d'Israël".

En Afrique du Sud, Mahmoud Abbas s’oppose au boycott d’Israël

Mahmoud Abbas, leader de facto de l’Autorité Palestinienne basée à Ramallah, a prononcé sa déclaration la plus claire s’opposant à la campagne mondiale de Boycott, Désinvestissement, Sanctions contre Israël en solidarité avec le peuple palestinien. Ses commentaires infligent une ferme condamnation des activistes palestiniens et sud-africains.

Israël et les USA sanctionnés par l’UNESCO

Les Etats-Unis et Israël refusaient depuis deux ans de payer leurs cotisations à cette agence des Nations-Unies chargée de la Culture et de l’Education, et ce à titre de représailles terroristes, après l’admission de la Palestine au sein de l’UNESCO en 2011.

En conséquence, la direction de l’UNESCO, constatant ce défaut de paiement, a retiré leur droit de vote aux deux pays fautifs.

Pages

S'abonner à RSS - Politique