Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Politique

La sécurité d'israel menacée?

Une belle action en Vidéo

La Charte du Likoud ne reconnaît pas la Palestine

"Les communautés juives de Judée, Samarie et Gaza sont la réalisation des valeurs sionistes. La colonisation de cette terre est l'expression claire du droit inaliénable du peuple juif à la Terre d'Israël et constitue un atout important dans la défense des intérêts vitaux de l'Etat d'Israël. Le Likoud poursuivra le renforcement et le développement de ces communautés, et empêchera leur déracinement. (...) Le gouvernement israélien rejette catégoriquement l'établissement d'un Etat arabe palestinien à l'ouest du Jourdain."

La Charte du Likoud ne reconnaît pas la Palestine

"Les communautés juives de Judée, Samarie et Gaza sont la réalisation des valeurs sionistes. La colonisation de cette terre est l'expression claire du droit inaliénable du peuple juif à la Terre d'Israël et constitue un atout important dans la défense des intérêts vitaux de l'Etat d'Israël. Le Likoud poursuivra le renforcement et le développement de ces communautés, et empêchera leur déracinement. (...) Le gouvernement israélien rejette catégoriquement l'établissement d'un Etat arabe palestinien à l'ouest du Jourdain."

le texte des personnalités européennes

Lettre au président du Conseil européen

La Ligue arabe va saisir le Conseil de sécurité de l'ONU

La Ligue arabe a rejeté mercredi toute reprise des négociations israélo-palestiniennes sans une "offre sérieuse" des Etats-Unis garantissant la fin du conflit, et annoncé leur intention de saisir le Conseil de sécurité de l'ONU sur la colonisation juive. Ces prises de position ont été publiées à l'issue d'une réunion du comité de suivi du processus de paix au sein de la Ligue arabe, en présence du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Le règlement de la question palestinienne, une nécessité pour la communauté internationale

Où en est l'Autorité palestinienne aujourd'hui, alors que Gaza reste sous contrôle du Hamas et que le président Abbas est toujours en place à cause du report des élections ?

Dahlan présente un nouveau plan pour attaquer la bande de Gaza

The Palestinian Information Center المركز الفلسطيني للإعلام

Un siècle de coopération coloniale entre les sionistes et les organisations « socialistes »

Dans le cadre de la deuxième réunion du Conseil de l'Internationale Socialiste (IS) qui s'est tenue du 15 au 16 novembre à Paris, Martine Aubry, a accueilli Ehud Barak, président du Parti Travailliste « israélien » et vice-président de l'IS. Cette réception d'un haut responsable sioniste, qui occupait les fonctions de ministre de la « défense » lors de l'attaque israélienne contre Gaza en décembre 2008-janvier 2009 qui a fait plus de 1.350 morts et 5.450 blessés, est un évènement qui illustre les liens étroits unissant le PS français aux dirigeants sionistes.

Les circonstances politiques de la mort de Yasser Arafat

Il y a 6 ans, l'empoisonnement du président palestinien par Thierry Meyssan

Le 11 novembre 2004, le président Yasser Arafat décédait dans un hôpital militaire français. Une polémique se déclenchait alors sur l'origine de son empoisonnement. Ce n'est que bien plus tard, lors de la saisie par le Hamas de documents dans les archives personnelles du ministre Mohamed Dahlan, que les preuves du complot furent réunies. L'assassinat a été commandité par Israël et les Etats-Unis, mais réalisé par des Palestiniens. Thierry Meyssan revient sur les circonstances politiques qui ont conduit à planifier cette élimination.

Les victimes turques de la flotille à la CPI

Le 14 octobre 2010, les avocats turcs représentant quelque 300 victimes -dont 9 sont mortes- ont déposé, confortés par les conclusions du rapport demandé et publié le 29 septembre dernier par le Conseil des droits de l'Homme, une requête près le Procureur de la Cour Pénale Internationale pour demander la poursuite et le jugement des responsables des crimes de guerre commis lors de l'agression sur la flottille humanitaire pour Gaza.

Pages

S'abonner à RSS - Politique